samedi, décembre 10, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesLe régime iranien transforme une organisation de secours en une agence de...

Le régime iranien transforme une organisation de secours en une agence de répression

Le régime iranien transforme une organisation de secours en une agence de répression

L’organisation « Helal Ahmar » (Croissant Rouge en arabe) du régime iranien a officiellement été ajoutée au vaste appareil répressif du régime. Les agences de presse officielles ont rapporté la création d’un groupe appelé « diffusion de la culture de la chasteté et du hijab » au sein de cette soi-disant organisation de secours, qui était censée être une organisation non gouvernementale (ONG) et un membre du Mouvement international de la Croix-Rouge qui sauve la vie des gens et veille à leur sécurité.

Le Croissant-Rouge, conformément à ses responsabilités internationales (telles que spécifiées par le Comité international de la Croix-Rouge), doit aider à secourir et évacuer les blessés et les victimes de crises telles que les inondations, les tremblements de terre, les guerres, etc.

Selon l’agence de presse officielle ISNA, lors d’une réunion avec des représentants du ministère de l’Intérieur, le secrétaire général du Croissant-Rouge, Yaghoub Soleimani, a déclaré : « Le Croissant-Rouge travaille avec sensibilité et dans son propre intérêt à la chasteté et au hijab islamique. Nous avons besoin de crédit, à côté de la coordination, pour mettre en œuvre des projets de grande envergure dans ce domaine. »

Mohammad Golfshan, chef de l’organisation de la jeunesse du Croissant-Rouge du régime, a confirmé la création d’un groupe appelé « Diffusion de la culture de la chasteté et du hijab » dans cette organisation de secours. Selon Golfshan, le travail d’un groupe national a déjà été initié et la procédure a été communiquée à l’ensemble du Croissant-Rouge.

L’année dernière, Golfshan, qui est en charge de ce groupe de travail, a annoncé l’organisation de 280 ateliers de formation dans ce domaine.

L’engagement du Croissant-Rouge iranien dans la préservation de la « chasteté et du hijab » intervient alors que des dizaines d’autres agences et institutions répressives opèrent en
Iran, et leurs fonctions et responsabilités essentielles ne sont rien d’autre que la répression de la population, en particulier des femmes et des jeunes.

Dans le même temps, le journal officiel Eqtesad News a remis en question cette décision et a écrit le 13 avril : « Cette décision ne va-t-elle pas à l’encontre des directives du directeur général de la Société du Croissant-Rouge et ne constitue-t-elle pas une violation de sa gestion ? Les violateurs qui prennent des mesures arbitraires – bien que précieuses, spirituelles et admirables – violent le dictum de cette organisation caritative de secours et changent et modifient le statut de l’organisation. Quelle est l’autorité judiciaire chargée de remédier à cette violation évidente ? »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe