vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceEaling : Iraniens exigent le changement

Ealing : Iraniens exigent le changement

Ealing Times, le 12 juillet 2007 – un Homme d’affaires a rejoint des milliers d’Iraniens la semaine dernière pour faire campagne contre le gouvernement de son pays.

Mojtaba Rabiee et sa famille ont fermé leur café à Acton pour se rendre à Paris pour un congrès auquel assistaient 50.000 personnes.

L’événement, qui se déroulait dans la commune parisienne de Villepinte, a rassemblé des parlementaires, des eurodéputés et des membres du Congrès américain.

M. Rabiee, 42 ans, a déclaré : "Nous sommes allés à Paris parce que beaucoup d’Iraniens sont opposés au gouvernement iranien.

"Nous voulons tous protester et c’est très important dans cette situation. Tout le pays s’élève contre le gouvernement.

"Ils vont faire une bombe atomique et ils soutiennent des terroristes.

"Ils sont deux options à l’heure actuelle – la première c’est que l’Occident attaquera l’Iran et la seconde c’est que nous sommes complaisants avec eux.

"Soit ils sont attaqués soit nous sommes complaisants, ce qui les conduira à être attaqués.

"Nous sommes en faveur d’une troisième voie. Nous sommes en faveur d’un changement démocratique en Iran par les Iraniens.

"Nous soutenons cette option. Des milliers des membres de l’UE soutiennent cette option.

"Si ce pas cette option,  alors ce sera certainement la guerre."

La communauté iranienne de la ville est une des plus grandes du pays et M. Rabiee a dit que beaucoup de personnes de ce secteur protestent contre l’inscription sur la liste noire de l’UE du parti de l’opposition iranienne, l’organisation des Moujahidine du peuple d’Iran (OMPI) comme une organisation terroriste.

La foule scandait "l’UE, l’UE, honte à toi" et "la Liberté, la Liberté est notre droit inaliénable" lors de cet évément le 30 juin.

Laila Jazayeri, la directrice de l’Association des Femmes anglo-iraniennes, a déclaré : "Il est tragique qu’au 21e siècle, l’Europe, les leaders européens et par dessus tout, notre gouvernement, soit impliqué dans des actions illégitimes et illégales qui ont mené à encourager un régime brutal et oppressif et qu’ils aient accéléré son obtention d’armes et de technologie.

"Il est temps pour le gouvernement britannique de prendre conscience des réalités en Iran et de retirer l’étiquette illégale de terroriste de l’OMPI.

"Le retrait de l’étiquette de terroriste enverra un message positif et motivant aux Iraniens et permettra à la Résistance iranienne de concentrer ses efforts pour continuer à mobiliser la lutte populaire pour la liberté et la démocratie à l’intérieur du pays."

Une délégation parlementaire comprenant lord Slynn de Hadley, le député Andrew Mackinlay et le député Brian Binley, assistait à ce meeting.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe