samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDes terroristes affiliés aux pasdaran du régime iranien arrêtés au Bahreïn

Des terroristes affiliés aux pasdaran du régime iranien arrêtés au Bahreïn

Des terroristes affiliés aux pasdaran du régime iranien arrêtés au Bahreïn

Le Bahreïn arrête une cellule terroriste ayant des liens avec les pasdaran, les Brigades du Hezbollah en Irak

Les forces de sécurité de Bahreïn ont arrêté une cellule terroriste qui a planifié d’aasassiner d’importants responsables gouvernementaux et communautaires. Selon ce qu’a rapporté Al Arabiya English le 26 mars 2017.

Les suspects ont été arrêtés dimanche, selon une déclaration du ministère de l’Intérieur du Bahreïn.

Pendant les opérations de sécurité dans plusieurs villes du petit royaume des îles du Golfe, les enquêtes ont révélé que le groupe extrémiste a travaillé sous la surveillance directe en terme de financement, de planification et de mise en œuvre des attaques de deux extrémistes connus ; Mortadha Majeed al-Sindi et Qassim Abdullah Ali.

Plusieurs d’entre ceux qui ont été identifiés et arrêtés ont fait l’objet d’une formation militaire dans des camps sous la surveillance des pasdaran iraniens.

D’autres, qui ont été arrêtés dimanche, ont également été responsables d’un attentat à la bombe qui a frappé un bus transportant des agents de la police du Bahreïn le 26 février, occasionnant la blessure de quatre officiers.

Il est à noter que plus tôt ce mois-ci, le Bahreïn a découvert ce qu’il appelle une cellule terroriste et a arrêté 25 individus jusqu’à l’heure actuelle avec 16 autres accusés par contumace selon un rapport d’Al Arabiya News Channel.

On pense que la cellule a effectué au moins six opérations à l’intérieur du royaume du Golfe situé sur l’île minuscule.

« La cellule terroriste a prévu assassiner les forces de sécurité au Bahreïn grâce à une coordination en provenance de l’Iran », ont déclaré des sources à Al Arabiya News Channel.

Plusieurs armes, des engins explosifs faits maison et des munitions ont également été découverts lorsqu’une opération de sécurité visant à arrêter des individus appartenant à des cellules a été effectuée.

Une source a confié à Al Arabiya English que l’un des membres arrêtés a avoué qu’ils recevaient des instructions d’un dirigeant en Allemagne qui a organisé leurs déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de l’Iran et de l’Irak.

Certaines des opérations qui ont été planifiées et exécutées au Bahreïn par cette cellule terroriste ont à voir avec la récente évasion à la prison Jaw et la tentative ratée de certains prisonniers de s’échapper du Bahreïn vers l’Iran ces dernières semaines », a déclaré l’écrivain bahreïnien Sawsan Al Shaer à Al Arabiya.

« Selon certaines des confessions qui ont été extraites des membres des cellules, certains militants du groupe ont reçu une formation en Irak. Cela pose des problèmes au gouvernement irakien en ce qui concerne ce qui doit être fait pour s’assurer que ces éléments terroristes en Irak ne prévoient pas d’autres opérations au Bahreïn », a ajouté Al Shaer.

Le rôle du régime des mollahs

Il est à noter que le réseau croissant de centres de fabrication de bombes et de magasins d’armes est l’un des aspects les plus inquiétants de la campagne de déstabilisation de l’Iran au Bahreïn. Un certain nombre d’autres découvertes ont été faites dans ce sens il y a de cela une année et demie :

• Le 6 juin 2015, les autorités bahreïnites ont fait exploser un atelier de fabrication de bombes sous une nouvelle maison, dans laquelle une presse industrielle avait été montée avant que la maison ne soit construite en hauteur. La fonction principale de la boutique était de fabriquer des doublures EFP de six, huit et douze pouces, les plats façonnés qui donnent aux appareils leur effet d’armure perçante. Au moment de sa découverte, il produisait des EFP très précis avec des capteurs infrarouges passifs (utilisés pour lancer un dispositif comme des véhicules qui passent) et des commutateurs d’armement radiocommandés (pour allumer les capteurs). Les militants locaux avaient également tenté d’envoyer un certain nombre de ces munitions avancées en Arabie Saoudite par route en mai.

 

Lire aussi: 

Des terroristes affiliés aux pasdaran de régime iranien arrêtés au Bahreïn

Le Bahreïn déclare avoir démantelé une cellule terroriste en liaison avec les Gardiens de la révolution du régime iranienne

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe