mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDes réfugiés iraniens en Irak dénoncent un déploiement militaire dans leur camp

Des réfugiés iraniens en Irak dénoncent un déploiement militaire dans leur camp

EFE (Espagne), 3 avril – Les réfugiés iraniens du camp d’Achraf, au nord-est de Bagdad, ont  dénoncé aujourd’hui qu’une trentaine de véhicules blindés de l’armée irakienne se sont déployés dans le camp et ont menacé d’attaquer ses habitants. 

Shahriar Kia, un porte-parole des réfugiés, a déclaré à Efe dans une conversation téléphonique que les véhicules qui occupent  le camp d’Achraf sont « sous les ordres directs de Nouri al-Maliki, le premier ministre irakien ».

« Si l’ONU et les organismes internationaux n’y mettent pas fin, il y aura un bain de sang et beaucoup de morts », a averti Kia, qui a affirmé que les forces irakiennes doivent cesser une présence qu’il taxe d’ « illégale ».

Les réfugiés ont été en mesure de contacter les organismes internationaux de surveillance de la situation au camp d’Achraf, où depuis près de vingt ans vivent environ 3.400 opposants au régime iranien appartenant  au groupe des Moudjahidine du peuple d’Iran, qui a abandonné les armes en 1990.

Kia a dit que les résidents d’Achraf « sont désarmés et sans défense ».

Les réfugiés ont accusé le gouvernement irakien de coopérer avec l’Iran voisin pour « ourdir un complot contre les habitants d’Achraf, qui constituent la principale opposition au régime iranien », a déclaré Kia.
 
En 2009, les forces de sécurité irakiennes ont attaqué Achraf, faisant 11 morts, 500 blessés et 36 arrestations, selon la résistance iranienne, qui a porté l’affaire devant les tribunaux de plusieurs pays, dont l’Espagne, où a commencé un procès contre plusieurs responsables irakiens.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe