lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyDes organisations irakiennes demandent aux autorités de ce pays de libérer les...

Des organisations irakiennes demandent aux autorités de ce pays de libérer les opposants iraniens enlevés le 1er septembre au camp d’Achraf

Déclaration de 2,155 millions de citoyens irakiens

L’agence de presse Eilaph – Le lundi 20 janvier 2014 – Le Conseil national des chefs de tributs d’Irak et plusieurs autres formations nationales et patriotiques irakiennes ont lancé une campagne humanitaire pour défendre les résidents du camp Liberty (camp des opposants iraniens, situé à proximité de l’aéroport de Bagdad). Plus de deux millions 155 milles citoyens irakiens, de 18 provinces de ce pays, ont signé une déclaration commune dans laquelle ils ont condamné les attaques meurtrières contre les 3000 membres de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran résidents au camp Liberty et ont demandé la libération des sept otages enlevés lors de l’attaque du 1er septembre des forces irakiennes contre le camp d’Achraf (situé au nord-est de Bagdad). Les signataires de cette déclaration demande l’installation des forces internationales mandatées par l’ONU dans le camp Liberty et demande que la protection des résidents de ce camps soient garantie par la communauté internationale.

Cette déclaration est signée par des citoyens irakiens âgées de plus de 18 ans et issus de toutes les couches de la société, notamment : 3162 chefs de grandes familles (dont 40 chefs de tributs), 14122 avocats et juristes, 39861 médecins, ingénieurs et professeurs des universités, 508 prélats et personnalités religieuses, 25267 écrivains et intellectuels. Près de 10% des signataires de cette déclaration (203195 personnes) sont des femmes irakiennes. Cette campagne est soutenue par 121 formations issues de différentes régions d’Irak, notamment des conseils de chefs de tributs, des ONG, des associations de défense des droits des femmes, des associations d’étudiants et des collectifs de juristes.

Les signataires ont exprimé leur opposition à l’influence destructrice de l’Iran en Irak. Ils ont souligné que le régime iranien a causé la mort de plusieurs dizaines de milliers d’Irakiens innocents. Ce régime a provoqué et attisé des conflits interconfessionnels et mène des opérations terroristes afin de créer le chaos et pouvoir ainsi étendre sa mainmise sur l’Irak.

L’influence du régime iranien en Irak est tellement étendue que le gouvernement d’Irak est devenu un instrument dans les mains de l’Iran. A la demande du régime iranien, le gouvernement d’Irak a attaqué à sept reprises les membres de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran qui sont tous des personnes non armées et protégées par des conventions internationales. Au cours de ces sept attaques meurtrières, 116 personnes ont été tuées et plus de 1375 personnes ont été blessées. Toutes les victimes de ces attaques bénéficiaient du statut de personnes protégées par la quatrième convention de Genève. Les Etats-Unis et l’Organisation des Nations-Unis s’étaient formellement engagés que ces personnes seront protégées. Les auteurs des attaques susmentionnées ne se sont pas contentés de tuer les victimes, ils ont aussi enlevé et pris en otage sept résidents du camp d’Achraf, dont six femmes et un homme.

Les signataires de la déclaration ont souligné : « Les membres de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran résidents en Irak sont des personnes protégées par la quatrième convention de Genève. Les instances internationales et le gouvernement américain avait donné des engagements écrits à chacune de ces personnes et leur avait promis la protection. Nous estimons que le silence du gouvernement américain et de l’ONU à propos des crimes commis aux camps d’Achraf et de Liberty incitera le régime iranien et ses mercenaires en Irak d’intensifier les massacres et les pressions contre les opposants iraniens. La poursuite de ces attaques meurtrières contre les membres de l’Organisation des Moudjahidines du peuple résidents en Irak est inadmissible. Ils sont les invités respectables du peuple irakien, ils ont toujours eu des relations fraternelles avec toutes les couches de la société irakienne et, en toutes circonstances, ils ont été aux côtés du peuple irakien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe