vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafDes milliers d'Iraniens scandent devant l'ONU : Rohani n'est pas un modéré

Des milliers d’Iraniens scandent devant l’ONU : Rohani n’est pas un modéré

Eturbonews.com, New York, 24 septembre – Des milliers d’Iraniens ont pris part à un rassemblement enthousiaste et bien organisée en face du siège des Nations Unies à New York pour dénoncer le nouveau président iranien Hassan Rohani, déclarant qu’il est tout sauf un modéré.

Ils ont exhorté les Etats-Unis et l’ONU à agir immédiatement pour garantir la sécurité des opposants iraniens en Irak et exiger la libération des sept opposants iraniens pris en otages lors du raid des forces irakiennes sur le camp d’Achraf, le 1er septembre, qui a fait 52 morts, dont certains abattus alors qu’ils étaient menottés.

Les Iraniens qui étaient venus à New York de quelque 40 Etats à travers l’Amérique, ont déclaré que Rohani ne représente pas le peuple iranien et qu’il a été un acteur clé du programme clandestin d’armements nucléaires, un mollah qui cherche à tromper la communauté internationale.

Portant des drapeaux iraniens et des posters des dirigeants de l’opposition iranienne, les manifestants, partisans de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI ), ont souligné que Rohani a comploté avec l’Irak pour massacrer 52 réfugiés non armés au camp d’Achraf, en Irak, le 1er septembre, et pour en prendre sept autres comme otages.

Ils ont souligné que Rohani continue à fournir un soutien militaire et financier au régime de Bachar al-Assad et que, depuis son élection, plus de 220 personnes, dont des femmes et des mineurs, ont été exécutées.

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, s’est adressée à la foule des manifestants par satellite à partir de son siège à Auvers-sur-Oise, au nord-ouest de Paris.

« Il est honteux pour l’ONU d’accueillir le président d’une dictature inhumaine à son Assemblée générale. Nous constatons que les pendaisons de la jeunesse iranienne dans les rues se poursuivent sans relâche, la répression et les arrestations des jeunes  et des femmes sous prétexte d’être mal voilées est plus que jamais répandu, et que le nouveau président du régime a affiché une défense énergique des objectifs hégémoniques de son régime en Syrie, de son programme nucléaire, et des Gardiens de la Révolution », a dénoncé Maryam Radjavi.

Plusieurs anciens hauts responsables américains, dont le maire Rudy Giuliani, l’ambassadeur John Bolton, l’ancien membre du Congrès Patrick Kennedy, et l’ancien président du parti républicain Michael Steele, ainsi que le sénateur Robert Torricelli ont pris la parole lors de la manifestation.

Ils ont rejeté la notion que Rohani puisse être un modéré et l’ont qualifié de maître de la terreur avec un sourire. Ils ont exhorté les Etats-Unis à soutenir le peuple iranien et sa Résistance pour un changement de régime en Iran et l’instauration de la démocratie et les droits humains dans ce pays. «L’ONU et les Etats-Unis ont tourné le dos à ces meurtres », a déclaré Giuliani.  « Cela doit cesser. Avant qu’il considère s’il va serrer la main de cet homme, Obama devrait savoir combien il y a de sang sur les mains de Rohani », a-t-il ajouté.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe