mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsDes manifestants mettent le feu à une société financière responsable de la...

Des manifestants mettent le feu à une société financière responsable de la spoliation de milliers de personnes en Iran

Des manifestants mettent le feu à une société financière responsable de la spoliation de milliers de personnes en Iran

CNRI – Le mardi 25 avril, la population furieuse de la ville de Behchahr, dans le nord de l’Iran, dont les économies ont été pillées par une société d’État appelée Caspian, ont incendié une branche de cette institution financière.

Cette société qui compte huit sous-sociétés sous le couvert « d’unités coopératives », a collecté de petits capitaux de 2 millions de personnes dans différentes villes et les a tout spolié. Une de ces entités appelée « Fereshtegan », a pillé à elle seule environ 1.6 milliard de dollars.

Toutes ces entreprises appartiennent aux autorités du régime et sont toutes parrainées par des institutions gouvernementales. La société Caspian a été fondée sous l’autorisation de la Banque Centrale et refuse maintenant de rembourser les économies de la population. A cette date, le système judiciaire du régime n’a donné aucune suite aux revendications de ces personnes spoliées.

Dans une manifestation similaire à Téhéran, un participant a déclaré : « Ils volent et pillent l’argent des gens, il n’y a pas de réparation et personne ne nous écoute. » Une femme qui a déposé son capital à Caspian dans le comté de Sa’adat Abad et qui l’a désormais perdu, a essayé de se suicider en se jetant devant une voiture, mais les gens aux alentours ont réussi à éviter le pire.

Caspian a reçu une licence conditionnelle pour ses activités de la banque centrale en 2015. Dans les informations concernant la délivrance de cette licence, la banque centrale a annoncé : « Cette institution de crédit fait désormais parti des cinq institutions de crédit qui ne sont pas des banques autorisées par la banque centrale et il a été convenu d’un transfert par des méthodes spécifiques des actifs et passifs des coopératives de crédit à vos comptes. »