vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes Iraniens et des Franciliens au rassemblement de Villepinte (France 3)

Des Iraniens et des Franciliens au rassemblement de Villepinte (France 3)

France 3 – 19/20  régional, 22 juin 2013 – Les représentants de la résistance iranienne qui ont élu domicile à Auvers-sur-Oise, tenaient une semaine après l’élection présidentielle dans leur pays leur rassemblement annuel à Villepinte.

Une semaine après l’élection présidentielle en Iran, c’est aujourd’hui que se tenait à Villepinte le rassemblement annuel des représentants de la résistance basée à Auvers-sur-Oise. Pour eux le vainqueur de l’élection qui est présenté comme un modéré, ne l’est pas du tout.

 

Reportage de Virginie Delahautemaison et Pierre Pachoud :

Parmi la foule qui s’est rassemblée à Villepinte, des habitants d’Auvers-sur-Oise là où est situé le siège de la résistance iranienne. Ils sont venus prété mainforte pour la logistique.

Marie-Lorette Guilloux, habitante d’Auvers-sur-Oise : dans l’organisation aujourd’hui nous sommes chargés d’accueillir les maires, d’aller les installer auprès des personnalités. Donc on attend beaucoup, beaucoup de maires.

Dans une autre salle, avant d’entrer sur scène, Maryam Radjavi se recueille auprès des victimes de la répression politique en Iran. Elle y retrouve Ingrid Betancourt, un soutien de toujours. Aucune des deux ne voient dans l’élection de Hassan Rohani la semaine dernière en Iran, un quelconque progrès démocratique.

Ingrid Betancourt : quelle modération il y a-t-il à élire quelqu’un dans une élection dans laquelle la condition première est que la moitié des habitants sont exclus, parce que les femmes ne peuvent pas se présenter aux élections. Je veux dire que nous sommes véritablement devant un cas de violation de tous les droits humains et je crois qu’il faut être présent. Il faut dire : non !

Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la résistance iranienne : Rohani n’est pas un modéré. Il n’y a pas de modéré dans le régime des mollahs. Il a été partie prenante de ce régime et de ses crimes depuis les trente dernières années.

Séparation de l’église et de l’Etat, système politique pluraliste, abolition de la peine de mort, fin du nucléaire et stricte égalité entre les hommes et les femmes, sont quelques points du programme de Maryam Radjavi.

Elle les a répétés devant des représentants de la communauté internationale et de 80.000 personnes qui partagent cet idéal d’un Iran démocratique.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe