mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDes insurgés irakiens utilisent des armes autrichiennes venant d’Iran

Des insurgés irakiens utilisent des armes autrichiennes venant d’Iran

Par Thomas Harding

The Daily Telegraph – Des fusils à lunettes autrichiens exportés en Iran ont été découverts dans les mains de terroristes irakiens, a appris le Daily Telegraph.

Plus de 100 de ces armes de calibre 50, capables de perforer un blindage, ont été découvertes par les troupes américaines au cours de raids.

Par Thomas Harding

The Daily Telegraph – Des fusils à lunettes autrichiens exportés en Iran ont été découverts dans les mains de terroristes irakiens, a appris le Daily Telegraph.

Plus de 100 de ces armes de calibre 50, capables de perforer un blindage, ont été découvertes par les troupes américaines au cours de raids

Les fusils faisaient partie d’une cargaison de 800 pièces que la compagnie autrichienne, Stey-Mannlicher, a exporté légalement en Iran l’an dernier.

La vente avait été condamnée par Wahsington et Londres parce que les autorités craignaient que les armes ne soient utilisées par des insurgés contre les soldats britanniques et américains.

Dans les 45 jours qui ont suivi l’arrivée des premiers fusils HS50 Steyr Mannlicher en Iran, un officier américain à bord d’un véhicule blindé a été abattu par un insurgé irakien utilisant cette arme.

Au cours des six derniers mois, les forces américaines ont trouvé de petites caches de ces fusils de 10.000£ mais dans les dernières 24 heures, un raid à Bagdad a amené le total à plus de 100, selon des sources de la défense américaine.

Il s’agit de la découverte la plus récente d’une série qui indique que Téhéran fournit un soutien aux insurgés chiites en Irak.

Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien, a démenti hier que l’Iran fournissait des armes aux insurgés irakiens. Mais dimanche des autorités américaines à Bagdad ont exposé toute une série d’armes qu’elles affirment venir d’Iran.

Elles ont affirmé que 170 soldats américains et britanniques ont été tués par ce genre d’armes.
La découverte de ces fusils à lunettes encouragera encore ceux qui à Washington veulent voir détruire les installations d’enrichissement d’uranium de l’Iran avant qu’elles ne produisent une arme nucléaire.

Le Foreign Office s’est dit « gravement préoccupé » par la vente de ces fusils l’an dernier et la Grande-Bretagne avait protesté auprès du gouvernement autrichien.

Un porte-parole du Foreign Office a déclaré la nuit dernière : « Bien que nous ayons fait connaître notre inquiétude, la vente a malheureusement eu lieu et à présent la probabilité que ces armes puissent tomber dans de mauvaises mains semble s’être réalisée. »

Le fusil peut perforer tous les blindages à une distance d’un mile (1600 m) et traverser les transports de troupes Humvee.

Il est d’une haute précision et tire un projectile dit incendiaire anti blindage, une balle fabriquée en Iran.

L’organisation nationale de la police iranienne a acheté ces fusils pour les utiliser contre les trafiquants de drogue lors d’une commande de 8 millions £ passée à Steyr en 2005.

La compagnie avait reçu la permission de les exporter par le gouvernement autrichien qui n’est pas membre de l’OTAN.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe