vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesDes femmes irakiennes témoignent

Des femmes irakiennes témoignent

RFI, 4 avril, journal du Moyen-Orient, 18h30 – Elles sont 4 irakiennes invitées par un groupe parlementaire français à Paris. Elles ont décrit, dans l’enceinte de l’Assemblée nationale devant quelques députés, comment l’Iran, selon elles, interférerait dans les affaires irakiennes.

Toufik Benaichouch les a rencontrées. Il a d’abord interrogé Hala, c’est un nom d’emprunt. À la seule évocation de ce qu’elle a vécu, elle en tremblait encore. Elle a demandé de préserver son anonymat. Je vous propose de l’écouter :

« Nous conduisions moi et mon mari avec notre enfant de trois ans de Bagdad à Baquba. Il y avait un faux check-point et les milices pro-iraniennes chiites nous ont demandé nos identités. Lorsqu’ils se sont aperçus que mon mari était sunnite, ils l’ont fait descendre, à peine dix mètres éloignés de nous, et l’ont tué devant mes yeux et ceux de mon enfant de trois ans, qui a toujours gardé cette trace depuis 2003. »

Question : dans cette région il y a une minorité sunnite au milieu des chiites. Comment fait-on pour les en effacer ?

Réponse : la plupart du temps on les enlève, c’est la pression la plus efficace contre les familles. Les enfants sont enlevés pour faire partir les gens de leur ville. La province de Dyala, où se trouve la ville de Baquba, est une province voisine de l’Iran. Un groupe est venu de l’Iran pour empoisonner l’eau potable de la ville de Baquba. Mon fils s’est lavé le visage avec cette eau et il est tombé malade pendant quatre jours. Ils ont jeté tellement de corps de sunnites dans la rivière sur l’ordre de l’Iran que même les mollahs chiites ont interdit d’y pêcher le poisson, parce qu’il y a trop de corps dans cette rivière.

Question : Tout le monde dit que le chaos est dû en grande partie à l’Iran. Ce sont les Américains qui occupent le pays, ils sont théoriquement les ennemis des Iraniens. Comment est-ce que c’est possible qu’une force d’occupation américaine laisse l’Iran voisin avoir autant d’emprise ?

Réponse : Vous savez, la politique américaine n’a pas de critères ni de principes. Aujourd’hui quelqu’un pourrait être votre ennemi et demain il pourrait être votre ami. Donc c’est plutôt une question à poser aux Américains. Les deux côtés, iranien et américain, ont des intérêts communs en Irak. Vous savez, ce que font les milices envoyées par le gouvernement iranien et tout ce chaos qui existe en Irak, rendent légitime la prolongation de la présence américaine en Irak. Donc vous voyez qu’ils ne sont pas opposés aux intérêts américains. Le chaos dans le pays, les milices qui y sont et les tueries qui se passent chaque jour rendent légitime le fait que les occupants restent davantage dans le pays.

Vous savez que les Iraniens dépensent des millions, voire des milliards dans le pays pour financer les milices chiites, aussi bien que les milices comme Al-Qaïda. Il y a certainement des intérêts pour l’Iran. C’est pour ça que le régime dépense autant pour maintenir sa présence dans le pays. Et puis, comme je l’ai expliqué dans notre réunion, ici, 80 % des contrats commerciaux de l’Irak se font avec l’Iran. Le marché irakien est maintenant rempli de produits iraniens, souvent avec des produits périmés. Ils les envoient en Irak parce que là il y a un marché qui consomme tout.

Un autre facteur dont il faut tenir compte, c’est la présence de l’opposition iranienne des Moudjahidines du peuple en Irak qui inquiète beaucoup le régime iranien. Les Américains sont parfaitement conscients de cette question. Les Iraniens sont prêts à tout. Ils exercent des pressions sur les Américains à travers les milices et les incitations au chaos, pour obliger les Américains soit de livrer les Moudjahidines du peuple, soit de restreindre leurs activités en Irak. Car ils les considèrent comme la principale menace de leur régime. Et les Américains le savent très bien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe