jeudi, juin 20, 2024
AccueilActualitésActualités: FemmesLa Dre Hanifeh Khayyeri partage son expérience avec la résistance iranienne

La Dre Hanifeh Khayyeri partage son expérience avec la résistance iranienne

La Dre Hanifeh Khayyeri, vice-présidente de l’informatique à l’institut de recherche de Suède (RISE), est non seulement une érudite éminente, mais aussi une fervente militante des droits de l’homme et des droits des femmes. Née d’une mère chinoise et d’un père iranien, tous deux membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK), son héritage et son éducation ont façonné sa vision du monde.
Rappelant des souvenirs d’enfance,

Dans une interview avec l’emission « The Untold Story Podcast », Hanifeh Khayyeri a rappelé des souvenirs d’enfance, notant que l’implication de sa mère dans la lutte pour une nation qui n’était pas la sienne a profondément influencé sa compréhension de la liberté et des droits de l’homme. « Cela m’a appris que la lutte pour ces idéaux transcende les frontières », a-t-elle déclaré, soulignant le caractère universel de ces principes.

Élevée au Royaume-Uni, la Dre Khayyeri a d’abord cherché à se distancer des activités de ses parents. Cependant, à travers diverses expériences de vie et une introspection, elle s’est retrouvée attirée par le mouvement de la Résistance iranienne. Elle a découvert un nouveau but dans leur mission et l’impact profond de leur combat sur des millions de vies.

Le plaidoyer du Dr Khayyeri s’étend aux droits des femmes. Elle souligne le rôle central que jouent les femmes au sein du mouvement de la Résistance iranienne et du soulèvement national contre le régime iranien. Les dirigeantes du mouvement sont un exemple de courage, remarque-t-elle, soulignant l’importance de démontrer que l’Islam peut se démarquer des idéologies extrémistes perpétuées par le régime iranien.

Elle s’est également penchée sur les tactiques du régime des mollahs, en particulier sur son utilisation stratégique de la règle du « diviser pour mieux régner » pour contrecarrer l’unité du peuple iranien. En outre, le Dr Khayyeri a souligné comment le régime exploite les vestiges de la dictature renversée du Shah au sein de la société iranienne pour semer la confusion et la division parmi ceux qui prônent le changement.

En discutant de l’avenir, le Dr Khayyeri a exprimé sa confiance dans le plan en dix points du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). Elle estime que c’est essentiel pour guider l’Iran à travers la période tumultueuse qui suivra la chute inéluctable du régime. Le plan, affirme-t-elle, vise à éloigner le pays du chaos et à le diriger vers la stabilité et une gouvernance démocratique.

En conclusion, le Dr Khayyeri appelle la communauté mondiale à reconnaître la constance de la Résistance iranienne et la nécessité de la soutenir. À la base, note-t-elle, le mouvement est profondément attaché dans le respect des valeurs humanitaires, du don de soi et de l’honnêteté intellectuelle dans son chemin vers la liberté et la démocratie en Iran.