vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDes extrémistes irakiens s'entraînent en Iran (renseignement militaire)

Des extrémistes irakiens s’entraînent en Iran (renseignement militaire)

Agence France Presse – Les Etats-Unis ont des preuves que des extrémistes irakiens apprennent en Iran le maniement d’explosifs capables de percer les blindés, a affirmé mardi le chef du renseignement militaire américain (DIA).

Témoignant devant la commission des Forces armées du Sénat, le général Michael Maples a refusé de donner des détails, mais a assuré que Washington avait bien la preuve de cette connexion.

Il a indiqué que le mouvement radical chiite libanais Hezbollah participait aussi à l’entraînement pour le maniement de ces explosifs.

Pendant le dernier trimestre 2006, des attaques utilisant ce type d’armes ont provoqué de nombreux morts et blessés parmi les forces américaines.

Le directeur du renseignement national, Michael McConnell, également interrogé par la commission des Forces armées du Sénat, a réaffirmé de son côté que Washington soupçonne les Gardiens de la Révolution iraniens et la brigade Qods, l’unité d’élite de l’armée idéologique iranienne, de fournir des armes aux milices radicales chiites irakiennes.

Il a précisé que les Etats-Unis n’avaient pas de preuves directes indiquant que les autorités iraniennes connaissent les activités de la brigade Qods en Irak mais estimé qu’il était "probable" que Téhéran soit au courant.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe