mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeDes dizaines de morts après les nouvelles attaques sur les bases iraniennes/syriennes

Des dizaines de morts après les nouvelles attaques sur les bases iraniennes/syriennes

iran syrie israel

Les bases liées à l’armée syrienne et aux forces iraniennes stationnées dans les villes d’Hama et d’Alep ont été la cible de roquettes et de missiles dimanche. La télévision syrienne a rapporté plusieurs explosions énormes près d’Hama et d’Alep.

Les forces liées au régime iranien et à l’armée d’Assad près de l’aéroport militaire de Nairab et de l’aéroport international d’Alep dans l’est de la ville ont également été visées.

Le site web conservateur Asr-e Iran a rapporté que ces attaques de missiles ont fait 40 morts et 60 blessés. Il indique que 18 Iraniens ont été tués. D’autres sites web et agences de presse iraniens ont également rapporté l’attaque, mais la plupart, dont l’agence de presse des étudiants iraniens, l’ISNA et Asr-e Iran, n’ont fait état que du nombre de mercenaires iraniens tués lors de l’attaque pour ne pas démoraliser les forces du régime.

Pendant la nuit de dimanche, la chaîne de télévision Al Akhbariya a rapporté que plusieurs explosions avaient été entendues près d’Hama et que les responsables militaires enquêtaient.

La chaîne de télévision Al Hadath (Arabie Saoudite) avait également diffusé des informations citant l’observatoire des droits humains syriens qui affirme que l’attaque de roquettes près d’Hama visait des positions de l’armée syrienne et des « conseillers iraniens » dans une base de la 47e division.

Sky News a cité diverses sources affirmant que ces attaques avaient fait 38 morts. D’autres sources vérifient encore ces chiffres.

L’agence de presse ISNA a rapporté, selon des sources locales et des militants, que 18 combattants iraniens avaient péri. Elle a également rapporté que des dizaines d’autres, dont un haut commandant militaire et responsable du centre « Hayan Talal Mohammad », avaient été blessés lors de l’attaque qui visait leur centre situé dans la ville de Salhab et le village de Nahr Al Bard dans l’ouest d’Hama.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe