dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeDes dirigeants new-yorkais soutiennent l'acte d'accusation des pirates du régime iranien

Des dirigeants new-yorkais soutiennent l’acte d’accusation des pirates du régime iranien

Des dirigeants new-yorkais soutiennent l'acte d'accusation des pirates du régime iranien

Le Gouverneur de New York, Andrew Cuomo, et le sénateur américain Chuck Schumer ont applaudi le ministère de la Justice des Etats-Unis jeudi, pour avoir inculpé sept personnes ayant des liens avec le régime iranien. Ils auraient commis une série de cybercrimes, et notamment l’infiltration d’un barrage de New York.

« Tout, depuis nos banques jusqu’à nos infrastructures critiques, risquent d’être endommagées par des cyber-attaques comme jamais auparavant, et nous devons intensifier notre contre-piratage au plus vite, pour faire face aux menaces de pays comme l’Iran ou des terroristes« , a déclaré le sénateur Schumer, démocrate de New York, dans un communiqué.

« Comme l’attaque iranienne sur le barrage de Westchester le montre, une zone particulièrement négligée est une infrastructure critique -barrages et réseaux électriques- et nous devons nous concentrer davantage sur leur protection » a t-il ajouté.

Le gouverneur démocrate Cuomo a également félicité le ministère dans un communiqué et a déclaré que son administration travaillait à la consolidation de l’infrastructure de New York contre les cyberattaques.

« Le nombre de cyber-attaques aux Etats-Unis continue d’augmenter et de l’Etat de New York n’est pas à l’abri d’une telle menace », a déclaré Cuomo, selon POLITICO.

« Mon administration a fait de la cyber-sécurité une priorité absolue et a mis en œuvre de nouvelles mesures pour protéger nos infrastructures critiques dans l’État de New York ».

L’administration Obama a annoncé jeudi l’inculpation de sept pirates iraniens pour une campagne coordonnée de cyber-attaques sur des dizaines de banques américaines et le barrage de New York entre 2011 et 2013, a rapporté Reuters.

L’acte d’accusation, déposée devant un tribunal fédéral à New York, a décrit les suspects, qui vivent en Iran, comme des « pirates informatiques expérimentés » qui auraient travaillé au nom du régime iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe