jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsDes dignitaires américains soutiennent le rassemblement new-yorkais à venir contre Rohani

Des dignitaires américains soutiennent le rassemblement new-yorkais à venir contre Rohani

Des dignitaires américains soutiennent le rassemblement new-yorkais à venir contre Rohani et pour les Droits de l'Homme en Iran

Des dignitaires américains soutiennent le rassemblement new-yorkais à venir contre Rohani et pour les Droits de l’Homme en Iran

CNRI – Plusieurs personnalités américaines ont participé à une conférence en ligne organisée par l’Organisation des Communautés irano-américains (OAIC) mardi dernier. Ils ont exprimé leur soutien au prochain rassemblement des Irano-Américains à New York, visant à dénoncer le triste bilan de Téhéran en termes de Droits de l’Homme, et la présence du Président du régime iranien, Hassan Rohani, à l’Assemblée générale des Nations Unies.

 

Le rassemblement aura lieu devant l’ONU le 28 septembre. Il a été organisé par l’OIAC et coïncidera avec l’arrivée de Rohani à l’Assemblée générale de l’ONU.

Parmi les intervenants de la conférence de mardi, figuraient : Ken Blackwell, l’ancien ambassadeur américain à la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU ; Professeur Raymond Tanter, ancien membre du personnel principal du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche ; Professeur Sascha Sheehan, directeur du programme d’études supérieures dans les négociations et la gestion des conflits à l’École des affaires publiques et internationales de l’Université de Baltimore ; Professeur Rabbin Daniel Zucker, président des Américains pour la démocratie au Moyen-Orient ; et le révérend Dr Chris Looker de la 1ère église presbytérienne d’Annandale, VA.

« La situation des Droits de l’Homme en Iran se sont détériorées depuis que Hassan Rohani a pris ses fonctions », a déclaré l’ambassadeur Blackwell à son public international. « Les minorités religieuses sont persécutées. Les journalistes indépendants sont emprisonnés. Nous devons écouter la voix du peuple iranien qui lutte pour la liberté. Nous devons avancer vers un changement de régime en Iran. C’est la seule solution qui permettrait d’améliorer la situation des Droits de l’Homme en Iran et de contenir la menace du régime envers la communauté internationale. Nous avons l’obligation de soutenir la Résistance iranienne qui travaille à faire tomber le régime des mollahs en Iran ».

Ses remarques ont été reprises par le Professeur Tanter, qui a déclaré que l’administration Obama devait s’ouvrir et tendre la main à la principales coalitions de l’opposition iranienne, le Conseil national de la Résistance iranienne et l’Organisation des Moudjahidines du peuple iranien, en ajoutant que l’OMPI et le CNRI sont les seuls organisations que redoute le régime des mollahs.

Mais le professeur Sheehan a souligné la répression brutale à laquelle sont confrontés les partisans de ces groupes, à la fois en Iran et à l’étranger. Les abus en matière de Droits de l’Homme et le soutien au terrorisme de l’Iran à l’étranger constituent une grande menace pour le peuple iranien et la communauté internationale, mais surtout pour les militants et les dissidents, a t-il déclaré.

« Le régime iranien a le plus haut taux d’exécutions par habitant dans le monde », a fait remarquer le professeur Sheehan.

« A date, on décompte plus de 2000 exécutions intervenues au cours des deux années de mandat de Rohani. Amnesty International a déclaré que le régime de Téhéran procédait à une frénésie stupéfiante d’exécutions. L’Iran est devenu la plus grande prison pour journalistes du Moyen-Orient. Le bilan du régime iranien concernant les Droits de l’Homme est scandaleux. Les partisans de la Résistance iranienne se réuniront devant l’ONU la semaine prochaine pour promouvoir la laïcité, la démocratie, et le non-nucléaire en Iran et montrer au monde qu’il existe une alternative au régime des mollahs en Iran. Il existe une organisation, composé d’hommes et de femmes, de jeunes et de plus âgés, qui sont prêts à initier un changement de régime en Iran. Nous devons nous concentrer sur le soutien aux aspirations du peuple iranien ».

« Malheureusement, le peuple iranien est privé de ses libertés », poursuivit le Dr Looker. « Il se voit refuser le droit à la liberté et la liberté elle-même. Les membres de l’OMPI, au même titre que de nombreux médecins, enseignants, ingénieurs et étudiants, ont donné leur vie pour la liberté de leur peuple. En 1988, plus de 30000 membres de l’OMPI emprisonnés ont été massacrés par le régime des mollahs. Le plan en 10 points pour un Iran libre, réalisé par la Présidente du CNRI Maryam Radjavi, est brillant et devrait être soutenu par tout le monde. Les principes préconisés par l’OMPI et le CNRI devraient être repris pour l’instauration de la démocratie en Iran ».

S’adressant au peuple iranien, M. Looker a déclaré : « Il y a de l’espoir pour vous. Malgré l’oppression en Iran, vous parviendrez à obtenir votre liberté ».

Selon le rabbin Daniel Zucker, Président des Américains pour la démocratie au Moyen-Orient, « l’objectif du rassemblement du 28 septembre à New York est d’attirer l’attention du monde sur la nature de Rohani et de son régime. Le régime iranien n’a pas changé depuis que Rohani est arrivé au pouvoir. Par exemple, le ministre de la Justice de Rouhani est Mostafa Pour-Mohammadi, qui, en 1988, était responsable du massacre de 30000 prisonniers politiques. La situation des Droits de l’Homme sous Rohani est devenue bien pire que l’état déjà lamentable dans laquelle elle se trouvait pendant le mandat de Mahmoud Ahmadinejad ».