mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes centaines de personnes devant la Maison Blanche pour un élan mondial...

Des centaines de personnes devant la Maison Blanche pour un élan mondial de solidarité avec Achraf

Actions des Irano-Américains devant la Maison-BlancheLe Comité américain pour les résidents du camp d’Achraf

Washington, 9 août – Des centaines d'Irano-Américains ont organisé un rassemblement pour le 11e jour d'une grève de la faim devant la Maison Blanche, en signe de solidarité internationale avec les 3500 « personnes protégées » d'Achraf, cibles d'une attaque barbare des troupes irakiennes les 28 et 29 juillet.

Au moins 9 résidents d'Achraf ont été tués et plus de 400 blessés. Trente-six personnes, dont de nombreux blessés, ont été prises en otage. Sept sont dans un état grave et ont besoin de soins médicaux urgents.

L'attaque non provoquée a été ordonnée par le Premier ministre irakien Nouri Al-Maliki, en vertu d'un accord bilatéral avec le guide suprême du régime iranien Ali Khamenei, pour démanteler Achraf et extrader ses résidents en Iran.
Au cours du rassemblement à Washington, le Dr Allan Gerson, ancien conseiller juridique de la délégation américaine à l'ONU et Vice-Procureur général adjoint, a déclaré que l'attaque des forces irakiennes était une violation flagrante de l'Irak de ses obligations en vertu du droit international et équivalait à un crime de guerre. Il a ajouté que les forces des États-Unis présentes sur place auraient dû intervenir pour empêcher l'agression.

La célèbre chanteuse iranienne Marjan est venue chanter. Ses deux fils ont été exécutés par le régime iranien au début des années 1980.

Les manifestants ont également déposé des couronnes de fleurs aux pieds des photos des personnes tuées par les forces irakiennes à Achraf.

Appelant à la libération immédiate des personnes enlevées, les manifestants scandaient, « libérez les 36 otages, garantissez la protection d’Achraf », et « l’agression de la police irakienne viole la convention de Genève », « Le silence n'est pas une option, le Président Obama doit prendre des mesures ».

Compte tenu de l'incapacité du gouvernement irakien à protéger les résidents d’Achraf, le rassemblement a exhorté le Président Obama à charger immédiatement les forces américaines de la protection d’Achraf avant qu’une force internationale sous la supervision des Nations Unies ne les remplace.

Le camp d’Achraf abrite le principal groupe d'opposition iranien, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) depuis 23 ans. Les résidents du camp d’Achraf ont signé un accord avec la Force Multinationale en Irak en 2004, qui leur accorde un statut de «personnes protégées» en vertu des Conventions de Genève. En mai 2003, les résidents d’Achraf avaient volontairement remis leurs armes et, en contrepartie, les États-Unis s’étaient engagés à les protéger jusqu'à ce que leur statut soit définitivement réglé.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe