samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyDes camps d’Achraf et Liberty : Les Iraniens manifestent devant l’ONU à...

Des camps d’Achraf et Liberty : Les Iraniens manifestent devant l’ONU à Genève pour la 3e année

 

Voir la Vidéo

Ingrid Betancourt en soutien aux Iraniens de Genève

 

Leman Bleu télévision, 19 avril – Ingrid Betancourt était à Genève aujourd’hui. Elle est intervenue sur la place des Nations alors que les manifestants des camps d’Achraf et de Liberty ont amorcé leur troisième année de sit-in, ce qui en fait la plus longue manifestation de ce type à Genève. Environ 500 sympathisants du mouvement y ont participé selon les organisateurs.

 

Reportage de Cinthya Racine :

 

Sous une pluie diluvienne les manifestants iraniens proches des résistants des camps d’Achraf et de Liberty n’ont pas baissé la garde aujourd’hui. Ils amorcent leur troisième année de sit-in à la Place des Nations. À cette occasion Ingrid Betancourt était présente exceptionnellement à Genève et a exprimé sa solidarité avec le mouvement :

 

Ingrid Betancourt : « Vous savez, quand on est comme ça à attendre sous la pluie et que les jours passent et que l’on ne voit pas de solution, le désespoir c’est le grand ennemi. Mais il faut savoir que tous les jours, c’est une goutte d’eau qui alimente une immense pluie de l’espoir et la mer immense de l’espoir. C’est ce qui fait que l’espoir se tourne en foi, et la foi fait bouger des montagnes. Voilà ! Et moi je suis convaincue que ces gens qui depuis deux ans sont là à réclamer la justice pour leurs frères, pour leur sœurs, pour les gens de la famille, pour ceux aussi qu’ils ne connaissent pas, vont voir la lumière, vont voir se concrétiser leurs demandes. Donc voilà, je sais qu’on va réussir ! »

 

Le camp Liberty a été la cible le 9 février dernier d’une attaque au mortier et à la roquette qui a fait huit morts et des dizaines de blessés. Le représentant des résidents craint aujourd’hui une nouvelle offensive.

 

Behzad Naziri : « John Kerry vient de dire que la précédente attaque, c’était le régime iranien qui était derrière, et qu’il craint une nouvelle attaque du même genre. Donc une raison de plus pour que ces familles, ces amis, ces sympathisants de la Résistance iranienne, et ces personnalités genevoises, se réunissent pour mettre en garde contre une nouvelle attaque contre le camp Liberty. »

 

Les manifestants ont également réitéré leur demande de mises à l’écart de l’envoyé de l’ONU en Irak, Martin Kobler, qu’ils accusent d’avoir menti aux habitants du camp Liberty en les envoyant dans une prison à ciel ouvert.

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe