lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyDes avocats égyptiens exigent la restitution des corps des victimes du massacre...

Des avocats égyptiens exigent la restitution des corps des victimes du massacre de Liberty

CNRI – Les corps des sept victimes des bombardements à Liberty doivent être restitués au camp par le gouvernement irakien, dès que possible, exige un groupe d’avocats égyptiens.

Les experts juridiques qui représentent 9000 avocats et juristes de 13 pays arabes ont déclaré que le refus de remettre ces dépouilles est une violation de la quatrième Convention de Genève – que l’Irak avait consenti à honorer.

Ils ont déclaré dans un communiqué : « les résidents du camp Liberty ont été violemment attaqués à la roquette le 9 février 2013. En conséquence, sept personnes sont mortes et de nombreuses autres ont été blessées. Pourtant, le gouvernement irakien a jusqu’à présent empêché la restitution des corps…

« Ces crimes contre les habitants de Liberty sont considérés comme une infraction internationale et sont inclus dans la quatrième Convention de Genève ».

Les avocats ont dit que ce n’était pas la première fois que l’Irak refusait de restituer des corps d’opposants iraniens.

La déclaration ajoute : « Ces mesures cruelles ont également été reproduites dans le passé, les corps de Zahra Mehrsefat et Amir Mostufian, ont été retenus pendant quatre mois pour l’une et un an pour l’autre. Le gouvernement irakien utilise cette tactique comme un moyen de faire respecter la pression psychologique sur les résidents du camp.

«Cette manière d’agir alors que la MANUI est en Irak, signifie qu’il est nécessaire de mener une enquête sur l’attitude de la MANUI par rapport au Camp Liberty».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe