vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDéputée Martine Carillon-Couvreur : La situation des femmes en Iran est une...

Députée Martine Carillon-Couvreur : La situation des femmes en Iran est une situation préoccupante

« Je voudrais vous dire que vous êtes un beau symbole, vous porter la flamme de la résistance, mais vous porter aussi la flamme de l’espoir », a déclaré la députée Martine Carillon-Couvreur, lors d’une conférence à l’Assemblée nationale en présence de la présidente-élue du Cnri, Maryam Radjavi.

Tenue à l’invitation du Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CPID), coprésidée par Dominique Lefebvre (PS), Michel Terrot (LR), André Chassaigne (GDR), la réunion a également été l’occasion pour les députés (dont 70 ont signé un appel) d’inviter le gouvernement français à subordonner l’évolution des relations diplomatiques et commerciales avec l’Iran à l’amélioration de la situation des droits humains. La réunion, le mardi 27 octobre, s’est tenue en présence de Bruno Leroux, président du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

Dans son intervention, la députée de Nièvre a déclaré : « Le fait de se retrouver ici à l’Assemblée nationale est important pour vous, pour nous, pour toutes celles et ceux qui nous regardent en ce moment de votre histoire et de ce que nous partageons. Je voudrais simplement vous adresser quelques mots concernant la situation des femmes. La situation des femmes en Iran est une situation préoccupante, nous l’avions déjà dit lors de récentes rencontres, mais malheureusement la situation ne s’est pas améliorée. C’est vrai qu’il y avait eu à un moment donné un peu d’espoir avec l’arrivée d’un nouveau Président mais nous voyons bien que sur ce sujet comme sur d’autres d’ailleurs, la situation est extrêmement préoccupante.

La violation des droits fondamentaux des femmes dans l’Iran des mollahs ce n’est pas seulement une simple question de misogynie, elle s’appuie évidemment sur une conception radical de l’islam et nous savons aujourd’hui ce que cela peut représenter. Lorsque l’on voit jour après jour l’actualité malheureusement nous démontrer des excès inacceptables et intolérables sur ces sujets. Et aujourd’hui les femmes sont ramenées en seconde zone, elles sont victimes de répressions très fortes avec des attaques à l’acide qui visent les femmes, qui les défigurent. Et qui courageusement, lorsqu’elles le peuvent, essayent de reprendre goût à la vie. Il y a eu des témoignages récents qui ont montré dans quelles situations dramatiques et tragiques se trouvaient ces femmes.

Il y a bien sûr l’Union européenne qui a critiqué le régime iranien pour avoir mis en œuvre l’exécution d’une jeune femme pour un crime qu’elle aurait commis à l’âge de 16 ans. Ces scènes sont d’un autre temps et bien sûr ces condamnations sont inacceptables. Nous devons avec vous lutter pour faire comprendre qu’aucune tolérance ne peut être faite sur de tels agissements. Ces incidents terribles et la répression incessante sur les femmes, mais aussi sur les jeunes, comprennent l’aspect les plus insistants d’une politique que nous ne pouvons approuver et qui au fil du temps fait des ravages.

Je voudrais madame la présidente (Radjavi), vous dire que sur ces sujets et sur la cause que vous défendez et bien nous serons à vos côtés, bien sûr pour porter là où il le faudra les messages. Madame la présidente, je voudrais vous dire pour conclure que vous êtes un beau symbole, vous porter la flamme de la résistance, mais vous porter aussi la flamme de l’espoir. Et pour tout cela, soyez sûr, que chaque fois qu’il le faudra nous pourrons être à vos côtés. »

Interview du députée Martine Carillon Couvreur sur l'Iran

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe