vendredi, février 3, 2023

Daimler se retire de l’Iran

  CNRI – Le constructeur automobile allemand Daimler est devenu la dernière entreprise à se joindre aux sanctions internationales en rompant ses liens avec le régime iranien.

Selon l’agence de presse allemande DPA, le chef de la direction de Daimler a déclaré que, suite à l’évolution politique récente en Iran, le constructeur a effectué un examen critique de ses relations avec le régime iranien, et « par conséquent, nous avons mis fin à nos activités avec l’Iran ».

Dieter Zetsche a ajouté: « La politique de l’actuelle direction iranienne signifie que nous devons rompre nos relations avec le pays. »

La principale préoccupation de Daimler portait sur les tensions internationales autour du programme nucléaire du régime iranien, selon DPA.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe