lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: EvénementsConvention à Paris - Les femmes favorables au renversement des sauvages au...

Convention à Paris – Les femmes favorables au renversement des sauvages au pouvoir en Iran

CNRI : « J’ai l’honneur de parler au nom de l’association des femmes contre l’intégrisme en Suède et d’apporter notre soutien à cette convention. Vu toute l’oppression et la répression des droits des femmes en Iran, notre association considère en premier lieu qu’il est de son devoir de mettre toute son énergie dans la dénonciation et la lutte contre l’intégrisme », a déclaré Chideh Homaï le 8 février à Paris à la première convention des associations iraniennes pour la démocratie en soutien au CNRI et à sa présidente élue Maryam Radjavi. Les représentants de 302 associations avaient fait le déplacement d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Australie.

« Et vu que le moteur essentiel de l’intégrisme est d’écarter les femmes de la scène sociale par tous les moyens et par toutes les méthodes, il n’existe pas d’autre solution pour lutter en faveur des valeurs humaines et humanistes et d’obtenir l’égalité, que d’anéantir l’intégrisme religieux dans sa totalité.

Cet objectif sera en perspective que lorsque nous prendrons la main d’une résistance qui est l’antithèse de l’intégrisme et que nous avancerons côte à côte pour renverser les sauvages qui ont accaparé l’Iran.

Mon expérience personnelle de trente années montre que l’intégrisme n’a cessé de se développer et de s’enraciner plus fermement dans la région. Et malheureusement, ceux qui se vendent aux plus offrants pour des intérêts politiques, des éléments intérieurs et étrangers de ce régime tentent même par des comparaisons indues, de brosser un tableau inversé des réalités.

Une comparaison simple et imagée de la situation des femmes en Iran au fil des quarante dernières années montre parfaitement l’ampleur de la catastrophe qu’endurent les femmes. Ce n’est donc pas sans raison qu’après toute cette répression, ces viols et ces exécutions, leur volonté de libération soit encore plus forte et qu’elles se retrouvent en première ligne de la résistance.

Nous considérons le silence et l’inaction face à ce régime comme une violation des droits humains et ceux qui s’y livrent, comme des complices de ce régime moyenâgeux.

L’association des femmes contre l’intégrisme en Suède s’inscrit dans la résistance sous la direction de Maryam et Massoud Radjavi. Une fois de plus nous condamnons les partisans de la complaisance qui piétinent les principes humains, ainsi que toutes sortes d’intrigues, de collaboration ou participation aux crimes contre la résistance. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe