vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceC’est au peuple iranien avec sa résistance d’établir la démocratie – Renée...

C’est au peuple iranien avec sa résistance d’établir la démocratie – Renée Le Mignot

CNRI – « On n’établit pas la démocratie par la guerre, ça été prouvé en Irak, et si nous voulons la paix, cela ne peut se faire, qu’en établissant  la démocratie en Iran, et ça c’est au peuple iranien de le faire, avec sa Résistance. Donc pour l’aider, et pour avoir la paix et la démocratie en Iran il n’y a qu’une seule solution, c’est d’aider la Résistance iranienne », a déclaré Renée Le Mignot, vice-présidente du MRAP, lors d’une rencontre au sénat sur la situation des droits de l’homme en Iran le 12 décembre. Organisée par le CFID, le comité français pour un Iran démocratique, la réunion regroupait de nombreux défenseurs des droits de l’homme, comme Danielle Mitterrand, Maryam Radjavi ou Robert Badinter.

CNRI – « On n’établit pas la démocratie par la guerre, ça été prouvé en Irak, et si nous voulons la paix, cela ne peut se faire, qu’en établissant  la démocratie en Iran, et ça c’est au peuple iranien de le faire, avec sa Résistance. Donc pour l’aider, et pour avoir la paix et la démocratie en Iran il n’y a qu’une seule solution, c’est d’aider la Résistance iranienne », a déclaré Renée Le Mignot, vice-présidente du MRAP, lors d’une rencontre au sénat sur la situation des droits de l’homme en Iran le 12 décembre. Organisée par le CFID, le comité français pour un Iran démocratique, la réunion regroupait de nombreux défenseurs des droits de l’homme, comme Danielle Mitterrand, Maryam Radjavi ou Robert Badinter.Voici l’intervention de Renée Le Mignot :

Je voudrais rappeler que comme France Libertés, le MRAP a failli perdre son accréditation à l’ONU, pour avoir donné la parole, sur son temps de parole, à l’organisation des Moudjahidine du peuple qui ne l’avait pas. C’est dire que nous sommes à vos côtés depuis longtemps.

En ce moment on parle beaucoup de l’Iran. Mais on parle de l’Iran comme d’une menace pour la paix. On ne parle jamais ou pratiquement jamais du gouvernement iranien comme une menace pour le peuple iranien. Et les deux sont indissociables.

Nous sommes évidemment opposés à une guerre contre l’Iran. Nous y sommes opposés catégoriquement parce que d’une part une guerre préventive c’est de l’hypocrisie, une guerre préventive c’est une guerre, une guerre contre l’Iran avec la menace d’utilisation d’armes nucléaires, parce que on en est là, ce serait une crime contre l’humanité. Mais se taire sur les violations abominables qui ont été rappelées, c’est un crime contre le peuple iranien.

Il faut donc, à la fois, avoir les deux aspects. Le MRAP est en train d’essayer de mettre en place avec d’autres organisations bien sûr, une coalition anti-guerre. Mais il est clair, nous le disons clairement, nous n’accepterons dans cette coalition que les organisations qui mettront les deux aspects dans leur combat. C’est-à-dire « non » à la guerre, « non » aux violations des droits de l’homme et « non » à ce régime barbare. Tous les mouvements anti-guerre qui ne mettraient pas les deux aspects dans leur combat, nous ne les accepterons pas dans notre coalition.

On n’établit pas la démocratie par la guerre, ça été prouvé en Irak, et si nous voulons la paix, cela ne peut se faire, qu’en établissant  la démocratie en Iran, et ça c’est au peuple iranien de le faire, avec sa Résistance. Donc pour l’aider, et pour avoir la paix et la démocratie en Iran il n’y a qu’une seule solution, c’est d’aider la Résistance iranienne.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe