dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeCampagne de mensonge contre la révolte sunnite en Irak et les accusations...

Campagne de mensonge contre la révolte sunnite en Irak et les accusations de terrorisme et d’extrémisme (témoignages)

CNRI – Depuis plus d’un an la population sunnite de 6 provinces irakiennes mènent des manifestations pacifiques pour leurs droits citoyens. Récemment, elle est attaquée par les forces du PM irakien Nouri Al-Maliki, soutenues par le régime iranien. Afin de justifier le massacre de cette population civile, Maliki et sa propagande tente de faire croire qu’il s’agit d’une insurrection menée par des groupes terroristes liés à Al-Qaïda, notamment le groupe de « l’Etat Islamique de l’Irak et du Levant » (EIIL).
 Des parlementaires et personnalités politiques irakiens des zones sunnites ont dénoncé cette campagne de mensonge à travers des interviews et autres déclarations ; en voici des extraits :

1-    La chaîne TV Al-Jazirah (5 janvier 2014) :  Mme Legha Mahdi Verdi (députée de la ville de Ramadi au Parlement – liste Al-Iraqia) : On dit qu’il y a des affrontements armés entre les tribus et les forces de EIIL, ceci n’est pas vrai ; il n’y a aucun affrontement armé en ville (…) Nous faisons partis de ceux qui ont eu leurs maisons ciblées par des obus de canons et de mortiers. Le gouverneur et le chef de la Police sont en train de mener un complot dans cette province pour donner une fausse image de l’occupation de la ville par EIIL ; ce qui est dépourvu de tout fondement.

2-    TV Al-Arabiah (3 janvier 2014) : Le Cheikh Ali Hatam Soleïman, chef du tribu Doleïm : Nous, la population de la province d’Al-Anbar, sommes tous d’accord sur une chose : ni Al-Qaïda, ni EIIL ne sont présents dans nos villes. Ceux qui ont pris les armes, ce sont les tribus d’Al-Anbar pour se battre contre les forces de Maliki. Ne perdez pas de vue que c’est Maliki qui a attaqué Al-Anabar. Cette histoire de EIIL mise en avant, c’est le même scénario que nous avons déjà connu en Syrie. (…) Alors que la ville de Ramadi est encerclée par les militaires de Maliki, comment les forces de EIIL pourraient-ils  entrer dans la ville ? Nous ne laisserons pas ce scénario syrien se répéter à Al-Anabr.

3-    TV Al-Arabiah (5 janvier 2014) : Ayad Alawi, député,  ancien premier ministre, tête de liste d’Al-Iraqia) : Les accusations de liaisons avec Al-Qaïda, portées contre les tribus de la province d’Al-Anbar, sont infondées. C’est une crise politique qui a été imposée à cette province.

4-    TV Bagdad ( 4 janvier 2014) : Shuwan Taha, parlementaire kurde: Nous dénonçons le pilonnage aveugle des quartiers civils sous prétexte de la présence de terroristes.

5-    TV  Al-Hurra (5 janvier 2014) : Zafer Al-Ani, parlementaire, porte parole de la coalition d’opposition « Al-Mottahedoune d’Irak » : À Al-Anabar nous regardons EIIL comme une vitrine des Pasdaran (les Gardiens de la Révolution iranienne) (…) Nous pensons que ce groupe est un des bras du régime iranien qui a permis au régime de Bachar El-Assad de se maintenir au pouvoir ; et ils veulent faire la même chose en Irak. Nous sommes convaincus qu’ils sont tous liés d’une manière ou d’une autre avec le Guide suprême à Téhéran.

6-    TV Al-Jazirah (5 janvier 2014) :  Soleïman  Al-Jamili, président de la fraction Al-Iraqia au Parlement irakien : Malikii  parle de EIIL afin de justifier l’attaque militaire contre les villes (…) Nous mettons en garde contre l’entrée de l’armée dans les villes irakiennes.

7-    TV Al-Gharbiah ( 4 janvier 2014) : Reportage : Les tribus de la ville de Faloudja (province d’Al-Anbar) ont arrêté un certain nombre de Pasdaran et de forces liées au régime iranien. Selon une source : «ceux qui sont arrêtés près de Faloudja ont des passeports qui prouvent qu’ils sont expédiés par le régime iranien. Selon un témoin, les membres du tribu ont arrêté des personnes avec des passeports iraniens. Un membre du tribu a déclaré: « regardez ce passeport iranien, les chauffeurs des camions sont Iraniens (…) voici le sigle de la République islamique d’Iran (…) Regardez, nous sommes en guerre contre le régime d’Iran.»

8-    TV Al-Gharbiah ( 4 janvier 2014) : Reportage : Depuis le début des opérations militaires dans la province d’Al-Anbar, on ne cesse de recevoir des informations sur la participation aux combats des membres de la force Qods des Pasdaran iraniens (…)Une source a déclaré à la TV Al-Gharbiah: le régime iranien est intervenu directement et de manière flagrante dans la guerre qui se déroule dans la province d’Al-Anbar.

9-    TV  Al-Raffedaïn (4 janvier 2014) : les membres du tribu « Al-Malahemeh » de la ville de Ramadi ont pu stopper l’attaque des miliciens du 9 Badr (milice irakienne fondée par les Pasdaran) qui portaient les habits noirs des forces d’Al-Qaïda. Deux d’entre eux ont été arrêtés et ont avoué être venu à Al-Anbar pour aider les forces d’Al-Maliki (…) les combattants des tribus ont résisté devant leur invasion en leur infligeant de sérieuses dommages et ont brulé leurs véhicules.