mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeBruxelles: les Iraniens lancent une chaîne de protestations contre la France et

Bruxelles: les Iraniens lancent une chaîne de protestations contre la France et

allcoices.com – La première de ces manifestations a été organisée devant le Conseil de l'UE à Bruxelles avec des sympathisants de l'opposition iranienne (OMPI). Ils exigent du Conseil des mesures rapides et transparentes respectant le jugement de la Cour européenne de Justice du 4 décembre, qui a annulé l'étiquette terroriste mis en place par la présidence de l'UE à la demande de Téhéran dans un échange d'intérêts.

Les Iraniens scandaient des slogans dénonçant le Conseil de l'UE pour avoir refusé de respecter la loi. Ils ont averti qu’à moins de traiter la résistance iranienne de façon juste et équitable comme l’ordonne le tribunal de Première instance, le Conseil serait directement responsable du prochain sang versé et du massacre des partisans de la Résistance en Iran et à l'étranger, soit 3500 résistants à la Cité d’Achraf en Irak (à la frontière avec l’Iran).

Le communiqué de presse publié par l'Association de soutien au CNRI à Bruxelles,  dit notamment :

« Le rôle de la France qui a insisté pour maintenir l’OMPI sur la liste en juillet 2008 a révulsé la communauté iranienne. La France en tête et le Conseil ont essayé de se soustraire au jugement du tribunal et ont refusé de l’accepter, et ce faisant ont foulé aux pieds tous leurs principes éthiques et humanitaires de base en utilisant pour prétexte un dossier juridique vide de ses archives dans le but de gagner du temps. Cependant, la décision suivante de la Cour datant du 4 décembre a porté un coup dur à tous les complots et compromis visant à satisfaire le fascisme religieux. Ce jugement met un terme aux marchandages honteux passés par ces pays avec la dictature religieuse contre le peuple iranien et sa Résistance. En ce qui concerne le jugement de la Cour, l’OMPI n’est plus sur la liste de l'UE depuis le 4 décembre. »

Mehdi. N, responsable de l'association iranienne parrainant la protestation, a déclaré que «la communauté internationale et le monde de la conscience ne permettront pas à quelques interlocuteurs de mettre en danger la crédibilité de l'UE pour des intérêts à court terme avec une dictature illégitime, qui est sur le point d'imploser. C’est le résultat de la politique de complaisance, une catastrophe politique qui a encouragé un régime, rejeté par son peuple, à développer le terrorisme, et a encouragé son développement nucléaire».

Une mère de deux enfants, qui a fui l'Iran depuis quelques années et réside désormais en Belgique, a déclaré en colère: «Nous assistons à une confrontation entre le peuple iranien qui cherchent la liberté, la démocratie et une république laïque, et des mollahs moyenâgeux et leurs homologues complaisants qui ne comprennent rien à la nature de ce régime infâme. En mettant de manière injuste l’OMPI dans la liste des terroristes, ces soi-disant puissances ont bloqué le seul moyen de changement démocratique en Iran. Nous ne supporterons pas ce traitement injuste et inéquitable ! Notre pays a connu 100 années de résistance et cela continuera ! Que le Conseil de l'UE s'excuse ou pas! »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe