jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeBahreïn confirme les peines des cinq espions liés au régime iranien

Bahreïn confirme les peines des cinq espions liés au régime iranien

Bahreïn confirme les peines des cinq espions liés au régime iranien

Une Cour d’appel à Bahreïn a confirmé les peines de réclusion à perpétuité contre cinq hommes reconnus coupables d’espionnage pour le régime iranien. La déclaration du 29 mai par le ministère public a déclaré que le tribunal a rejeté l’appel des cinq accusés.

Les hommes ont été condamnés en novembre pour « espionnage et intention avec l’Iran et ses agents de commettre des actes hostiles contre le royaume. »

Ils ont été reconnus coupables de travailler avec le corps des gardiens de la révolution islamique (Pasdaran) pour mener des attaques à Bahreïn contre « les institutions publiques et financières. »

Selon les charges, deux d’entre eux avaient reçu une formation en Iran sur « la fabrication et l’utilisation d’explosifs et d’armes à feu en vue de la réalisation de ces attaques hostiles. »

En février, Bahreïn a adopté des mesures pour lutter contre « l’ingérence » du régime iranien dans le royaume.

Le Cheikh Rashid al-Khalifa, ministre de l’Intérieur, avait déclaré à l’époque : « Nous avons pris une série de mesures pour faire face aux dangers du terrorisme. »

Les mesures comprenaient la surveillance des transferts d’argent et des dons pour lutter contre le « financement du terrorisme » et imposer des restrictions de voyage aux citoyens.

Cheikh Rashid a également déclaré que les autorités vont aussi prendre des mesures pour « protéger le discours religieux contre l’extrémisme religieux et politique tout comme les incitations. »

Bahreïn a accusé à plusieurs reprises le régime iranien d‘ingérence dans ses affaires intérieures.

Bahreïn a rappelé son ambassadeur en Iran en octobre 2015 après avoir déclaré que les forces de sécurité ont découvert une usine de fabrication de bombes et ont arrêté un certain nombre de suspects liés aux Pasdaran.

Bahreïn a rompu ses relations diplomatiques avec le régime iranien en janvier, un jour après que l’Arabie Saoudite a rompu ses relations avec le régime des mollahs suite à des attaques par des manifestants sur ses missions diplomatiques à Téhéran et Mashhad.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe