jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsAu moins deux manifestants ont été tués à Kazeroun par les tirs...

Au moins deux manifestants ont été tués à Kazeroun par les tirs des Pasdaran et un grand nombre d’entre eux ont été blessés et arrêtés

manifestants Kazeroun iran

Soulèvement en Iran – No. 157
Les affrontements se sont étendus sur une grande partie de la ville et le poste de police a été incendié.

Suite à la manifestation des habitants de la ville iranienne de Kazeroun (située dans le sud), le mercredi 16 mai, les forces de renseignement et de sécurité du régime ont arrêté un grand nombre de personnes dans la ville, en particulier des jeunes. De nombreuses personnes se sont rassemblées devant le centre de la police et des forces de sécurité et ont appelé à la libération des détenus.

Le mollah Khorsand, l’imam du Vendredi du régime à Kazeroun, s’est rendu sur les lieux pour duper les manifestants et les disperser, mais le peuple l’a hué et il a pris la fuite.

Les forces de répression ont d’abord commencé à tirer des gaz lacrymogènes et à tirer en l’air, mais les gens ont continué leurs protestations et ont insisté sur la libération des personnes arrêtées. Ensuite, les forces du régime ont directement ouvert le feu sur la population. Au cours de ces affrontements, au moins deux jeunes ont été tués et beaucoup ont été blessés et arrêtés.

Iran-Répression des manifestants pacifiques à Kazeroun : au moins deux morts parmi les manifestants

La population de Kazeroun s’est défendu par des jets de pierre de la pierre et de bois et a incendié le poste de police. Les affrontements se sont étendus à une grande partie de la ville, y compris les rues de Enghelab, Hamidi et la Palestine, et se sont poursuivis jusqu’à minuit. A 1h du matin, une colonne de forces de répression de Shiraz est entrée au Kazeroun.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 mai 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe