samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyAttaque meurtrière contre un camp de réfugiés de l'opposition iranienne en Irak

Attaque meurtrière contre un camp de réfugiés de l’opposition iranienne en Irak

RFI, 9 février 2013 Une attaque à la roquette et au mortier contre le camp de réfugiés de l’opposition iranienne Liberty a fait au moins cinq morts et une quarantaine blessés ce vendredi 9 février 2013 au matin près de Bagdad. Les victimes sont des membres de l’Organisation des moudjahidines du peuple iranien (OMPI).

 Le Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) a condamné l’attaque et réclamé que les autorités irakiennes assurent la sécurité des habitants. Ce camp accueille notamment, dans des conditions précaires, 3 000 personnes transférées l’an dernier depuis le camp d’Achraf, construit en dur et mieux protégé. Le porte-parole du Mouvement des Moudjahidine, Afchine Alavi, s’interroge sur l’absence de sécurité autour du camp Liberty :
« Comment se fait-il que dans un périmètre qui est totalement militarisée et contrôlé par l’armée irakienne, on peut envoyer autant de tirs de roquettes contre les habitants du camp Liberty alors que cela fait des mois et des mois que les habitants sont en train de mettre en garde l’ONU et les autorités américaines, et par ce biais les autorités irakiennes, sur la vulnérabilité du camp Liberty. Et ceci dans les circonstances où, dans une superficie d’un demi kilomètre carré on a entassé 3100 personnes dans des bungalows vétustes qui sont vulnérables à toutes sortes d’attaques de ce genre. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe