samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeArmes: la Maison Blanche maintient ses accusations contre l'Iran

Armes: la Maison Blanche maintient ses accusations contre l’Iran

Agence France Presse – La Maison Blanche a rejeté mardi les dénégations du président iranien Mahmoud Ahmadinejad et maintenu ses accusations selon lesquelles l’Iran fournissait des armes aux rebelles chez ses voisins afghan et irakien.

Le président américain George W. Bush a par ailleurs appelé séparément ses homologues afghan et pakistanais Hamid Karzaï et Pervez Musharraf pour les féliciter du "succès" d’une conférence qui a réuni 700 dignitaires tribaux, politiques et religieux des deux pays jusqu’à dimanche à Kaboul pour élaborer une stratégie de lutte contre les taliban et Al-Qaïda, a indiqué une porte-parole de la Maison Blanche, Dana Perino.

M. Bush a appelé deux de ses principaux alliés dans la "guerre contre le terrorisme" le jour où M. Ahmadinejad effectuait en Afghanistan sa première visite depuis qu’il est président.

Au cours de cette visite, M. Ahmadinejad a rejeté les accusations américaines selon lesquelles les taliban recevaient des armes d’Iran.

Mais M. Bush "s’en tient" aux observations faites par les Américains en Irak ou par l’Otan en Afghanistan, a dit Mme Perino à Crawford (Texas, sud), où le président s’est retiré depuis lundi dans son ranch pour ses vacances.

"Et si le président iranien croit que ce n’est pas vrai, je ne sais pas comment concilier les deux choses. Je crois que nous devons faire confiance à nos services de renseignement, et à ce que nous disent nos forces de sécurité en Afghanistan et en Irak", a-t-elle dit.

Cependant, elle a souligné que M. Bush n’était pas opposé à ce que l’Irak et l’Afghanistan aient de bonnes relations avec l’Iran, la bête noire des Etats-Unis dans la région: "Nous comprenons combien cela est important, avoir de bonnes relations avec les deux voisins".

M. Bush a exprimé la semaine passée son désaccord avec M. Karzaï sur le rôle de l’Iran en Afghanistan, et a mis en garde le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki de ne pas se montrer trop conciliant envers l’Iran.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe