jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeAllemagne : l’OMPI et le CNRI sont les principales cibles des espions...

Allemagne : l’OMPI et le CNRI sont les principales cibles des espions du régime iranien

CNRI – L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) et le Conseil national de la Résistance d’Iran (CNRI) sont les principales cibles de l’activité d’espionnage du fameux ministère des renseignements et de la sécurité du régime iranien (VEVAK), ont déclaré les services des renseignements intérieurs de l’Allemagne (Bundesamt für Verfassungsschutz, ou BFV), dans leur nouveau rapport annuel.

Espionnage contre l’opposition iranienne est la principale mission de l’appareil des renseignements du régime iranien, a écrit le BFV dans son rapport annuel de 260 pages daté de juillet à 2015.

En évoquant les activités du VEVAK en Allemagne durant l’année 2014, le rapport indique dans les pages 152 et 153 :

« Espionnage et lutte contre les mouvements d’opposition en Iran et à l’étranger restent les points les plus importants sur lesquelles est concentré l’appareil des renseignements du régime iranien. Mais cet appareil cherche également à obtenir des informations politiques, économiques et scientifiques dans les pays occidentaux. »

« Ces activités en l’Allemagne sont menées par les agents du ministère iranien des renseignements (VEVAK). Ils sont en particulier concentrés sur l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran et le Conseil national de la Résistance d’Iran, Mais parallèlement, ces agents cherchent aussi à obtenir des informations sur des systèmes et des équipements allemands à l’intérieur du pays et à l’étranger, ainsi que sur les intérêts et les objectifs à long terme de l’Allemagne dans les domaines de la politique étrangère et de sécurité. »

Dans une section intitulée « Méthodes », le rapport se poursuit ainsi :

« Des activités de renseignement pour obtenir des informations sont en grande partie menées au siège du VEVAK à Téhéran. Les personnes visées par le VEVAK sont contactées et contrôlées lors de leurs voyages privées ou professionnelles en Iran. Lorsque ces personnes se trouvent à Téhéran, elles ne pourront pas échapper aux contrôles du VEVAK et ces voyages sont des occasions parfaites pour que le VEVAK mène ses activités de renseignements sur eux. »

« La cellule de VEVAK en Allemagne mène d’importantes activités dans le domaine de collecte des renseignements et d’assistance pour des opérations de renseignement commandés par le VEVAK. Ces opérations sont principalement contre des cibles se trouvant en Allemagne, mais dans plusieurs cas, ces opérations visent aussi des individus ou des installations se trouvant dans d’autres pays européens. Le personnel des consulats de l’Iran en Allemagne ont le devoir de collaborer avec le VEVAK. »

« Les services de renseignement de l’Iran sont les principaux outils utilisés par les dirigeants du régime iranien pour garantir leur hégémonie. Dans ces conditions, l’opposition iranienne reste sous la surveillance du VEVAK. »

Le BFV affirme ajoute dans son rapport :

« L’Iran se considère comme une puissance religieuse avec une structure et un objectif spécifique en dehors de ses frontières : promouvoir les dogmes antioccidentales et antisionistes. »

« Par ailleurs, des signes clairs montrent une détérioration dramatique des conditions économiques de ce régime, en raison des sanctions internationales mis en place à cause du programme nucléaire de ce régime. »

« Dans de telles circonstances, le régime iranien cherche à obtenir des informations sur les politiques des pays occidentaux, notamment leurs politiques étrangères et leurs politiques dans le domaine de sécurité, et cherche à obtenir aussi des informations sur les transferts illégaux d’argent afin de pouvoir, le cas échéant, contourner les sanctions internationales. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe