jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeAELI : le régime iranien est derrière les assassinats et les enlèvements...

AELI : le régime iranien est derrière les assassinats et les enlèvements en Irak

AELI : le régime iranien est derrière les assassinats et les enlèvements en Irak

Durant les six dernières semaines, les habitants de Bagdad et d’autres villes en Irak ont participé à des manifestations massives pour dénoncer la corruption au sein des instances gouvernementales et pour réclamer la traduction devant la Justice de l’ancien Premier ministre Nouri al-Maliki, a déclaré L’Association européenne pour la Liberté de l’Irak (AELI) dans un communiqué publié samedi.

Les manifestants ont exigé une réforme complète du système judiciaire en Irak. Ce système – qui a été mis en place par Nouri Al-Maliki – est totalement corrompu et dépend des instances politiques.

« Les manifestants ont notamment exigé la révocation du chef du Conseil supérieur de la magistrature – Medhat Mahmoud – qui a été durant les 8 dernières années une marionnette manipulée par Nouri Al-Maliki et par le régime iranien. »

« Selon les médias irakiens, Hadi Al-Améri et Abou Mahdi Mohandes – deux chefs des milices affiliées à la Force terroriste Ghods du régime iranien – sont allés voir Medhat Mahmoud pour le rassurer de leur soutien et pour lui dire que les milices liées au régime iranien sont opposées à sa démission. Ces milices veulent ainsi s’opposer aux revendications légitimes des manifestants et à la volonté du peuple irakien qui aspire à la Justice et au changement. »

« Ce dernier scandale survient dans un contexte où quatre organisateurs de ces manifestations ont été assassinés et plusieurs ouvriers turcs travaillant en Irak ont été enlevés par les milices liées au régime iranien. »

Un représentant des manifestants a déclaré : « Les milices chiites qui ont commis ces assassinats veulent nous faire taire et veulent empêcher que nous critiquions les partis confessionnels soutenus par l’Iran. Ces milices prétendent que nous sommes contre la religion. Or, nous n’avons manqué de respect envers aucune concession. Nous sommes musulmans, mais nous voulons un gouvernement composé de technocrates et de personnalités issues de la société civile. »

L’Association européenne pour la Liberté de l’Irak (AELI) a condamné « les actions terroristes et criminelles dont le but est d’exercer des pressions contre les manifestants. »

L’AELI a appelé le Premier ministre Haider al-Abadi à protéger les manifestants avec tous les moyens dont il dispose et à mettre en place de véritables réformes, en arrêtant et en traduisant devant la Justice Nouri Al-Maliki et ses compères, « sans quoi le régime iranien et ses agents vont empêcher tout réforme en Irak. »

L’Association européenne pour la Liberté de l’Irak (AELI) est présidée par le britannique Struan Stevenson, membre du Parlement européen de 1999 à 2014 et président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak de 2009-2014.

 

Lire aussi: 

Iran : Khamenei persiste sur l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme

Le régime iranien reconnait l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme et son agression des pays de la région

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe