lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafAchraf : L’Archevêque d'Armagh écrit au Secrétaire Général de l’ONU

Achraf : L’Archevêque d’Armagh écrit au Secrétaire Général de l’ONU

Communiqué de presse – 17 juillet 2012 – L’Archevêque d’Armagh et primat de toute l’Irlande, Le Très Révérend Alan Harper, accompagné d’un certain nombre d’évêques et du clergé de l’ensemble du Royaume-Uni, a écrit à Son Excellence Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, pour exprimer sa préoccupation quant au bien-être des résidents des camps d’Achraf et de Liberty en Irak.
En particulier, la lettre condamne toute menace de recours à la force contre la population des camps, dont le statut de réfugié a fait l’objet d’une reconnaissance de l’ONU. L’Archevêque et les signataires demandent au Secrétaire général et à la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton d’intervenir, expliquant : «Nous pensons que la communauté internationale, l’Organisation des Nations Unies et le peuple des États-Unis d’Amérique sont les premiers à désirer des conditions humanitaires moralement acceptables pour tous les peuples. Par conséquent, nous demandons instamment à l’Organisation des Nations Unies et au gouvernement des États-Unis de presser le gouvernement irakien de mettre en œuvre ces politiques afin que les réfugiés iraniens d’Achraf et de Liberty puissent en bénéficier. »

Le texte intégral de la lettre
De la part du Très Révérend Alan Harper, Archevêque d’Armagh et Primat de toute l’Irlande et des cosignataires dont la liste figure ci après :
Monsieur le Secrétaire général,
Nous faisons référence à la situation critique persistante dans laquelle se trouvent les résidents des camps d’Achraf et de Liberty et nous souhaitons exprimer notre préoccupation sur l’aggravation de la situation humanitaire à laquelle sont confrontées de nombreuses personnes sans défense. Nous sommes particulièrement effrayés par les récents rapports venant d’une conférence de presse récemment tenue avec de hauts responsables du département d’État des États-Unis d’Amérique dans laquelle il apparait que les résidents d’Achraf et de la direction de l’OMPI sont menacés d’une intervention armée au risque d’un massacre potentiel après le 20 juillet 2012.
Nous condamnons fermement la menace de recours à force dirigée vers les personnes du camp d’Achraf dont le statut de réfugiés a été reconnu par les Nations Unies. Par conséquent, nous vous demandons à vous, en votre qualité de Secrétaire général, et à la Secrétaire d’État Clinton d’intervenir immédiatement. L’Irak doit être sommé de se conformer à ses obligations internationales et de respecter pleinement les droits fondamentaux des réfugiés iraniens en Irak. Il est totalement inapproprié de blâmer les victimes des crimes de leurs oppresseurs comme cela semble être la position des deux hauts responsables américains.
 Nous notons qu’un raisonnement similaire avait été présenté pour la crucifixion de Jésus-Christ, au motif qu’il était approprié qu’un seul homme dût mourir pour le peuple. Nous notons qu’ au lieu d’élever les préoccupations concernant la sécurité des résidents et les violations des accords par le gouvernement irakien, les responsables ont préféré blâmer les résidents et leurs dirigeants pour la lenteur des progrès du transfert au Camp Liberty, un lieu reconnu par toutes les personnes raisonnables comme étant loin de satisfaire les conditions humanitaires minimales pour des réfugiés.
Nous attirons l’attention sur la pénurie d’eau, de nourriture, de médicaments et de traitements médicaux au camp Liberty. Nous rappelons également que la liberté de circulation des résidents est inutilement restreinte avec la surveillance 24H/24 d’une police armée. Nous suggérons respectueusement que le consentement des 2000 réfugiés à leur réinstallation au camp Liberty, en dépit de son absence de conformité, démontre clairement les bonnes intentions des résidents d’Achraf à coopérer avec les autorités. De plus, la réinstallation a été interrompue parce que l’Irak est revenu sur les accords antérieurs. Des véhicules utilitaires transférés à Liberty ont été réexpédiés à Achraf et des biens personnels des résidents d’Achraf ont été pillés par des unités de l’armée irakienne.
Nous ne cessons d’apprendre des rapports quotidiens sur l’obstruction de livraison de nourritures, de médicaments, de carburant et autres nécessités de base. Nous sommes également préoccupés par l’échec continu à protéger les droits humanitaires des handicapés et des mutilés par un refus de cimenter les routes et de mettre en place des rampes d’accès dans des endroits stratégiquement importants au camp Liberty.
Nous croyons que la communauté internationale, l’Organisation des Nations Unies et le peuple des États-Unis d’Amérique sont les premiers à désirer des normes humanitaires moralement acceptables par tous les peuples. Par conséquent, nous demandons instamment à l’ONU et au gouvernement des États-Unis de presser le gouvernement irakien à mettre en œuvre ces politiques pour que les réfugiés iraniens à Achraf et à Liberty puissent en bénéficier. Nous croyons que les résidents ont montré leur engagement clair pour une résolution pacifique de la crise et qu’ils sont prêts à déménager entièrement au camp Liberty dès que les dispositions minimales humanitaires seront mises en place. Nous vous invitons à utiliser vos bons offices et votre influence reconnue internationalement ainsi que votre stature afin de parvenir à une résolution complète de l’impasse d’Achraf et Liberty avec toute diligence.
Nous vous offrons nos bons souhaits respectueux pour vos efforts humanitaires internationaux.
Cordialement,
Le Très Révérend A T E Harper
Avec le soutien de :
Supported by:

The Most Reverend Dr. Barry Morgan, Archbishop of Wales/Archesgob Cymru
The Right Revd Tim Steven, The Lord Bishop of Leicester, Convenor of the Lords Spiritual
The Right Revd Adrian Newman, The Bishop of Stepney
The Rt Revd Christopher Hill, The Lord Bishop of Guildford
The Right Revd Mike Hill, The Lord Bishop of Bristol
The Right Revd John Davies, Bishop of Swansea and Brecon
The Right Revd Stephen Conway, The Bishop of Ely
The Right Revd James William Scobie Newcome, The Bishop of Carlisle
The Right Revd John Pritchard, The Lord Bishop of Oxford
The Right Revd Alan Gregory Clayton Smith, The Bishop of St Albans
The Right Reverend Robert Paterson, The Lord Bishop of Sodor & Man and a member of Tynwald [Tynwald is the oldest continuous parliament in the world]
The Right Revd James Langstaff, The Bishop of Rochester
The Right Revd Michael Langrish, The Lord Bishop of Exeter
The Right Revd Dominic Walker, The Bishop of Monmouth
The Right Revd Andrew John, The Bishop of Bangor
The Rt Revd Nicholas Read, The Lord Bishop of Blackburn
The Right Revd Dr John Inge, The Bishop of Worcester
The Right Revd Stephen Platten, The Lord Bishop of Wakefield
The Right Reverend Richard Frith, The Bishop of Hull
The Revd Martin Wharton, The Lord Bishop of Newcastle
The Right Revd Dr Lee S Rayfield, The Bishop of Swindon
Father Frank Nally, SSC Solidarity Desk, Columban Faith & Justice Office, London
Reverend Ingrid Munro, Diocese of Derby

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe