mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Liberty8e décès à la suite de l’attaque à la roquette sur le...

8e décès à la suite de l’attaque à la roquette sur le camp Liberty

Honte à Martin Kobler et l’ambassade d’Allemagne à Bagdad qui ont retardé d’un mois l’envoi de Hamid Rabi, détenteur d’un titre de voyage et d’une carte de résident permanent en Allemagne, pour s’y faire soigner

C’est vers 22h, heure locale, ce soir que Hamid Rabi, membre de l’Ompi, âgé de 51 ans s’est éteint dans un hôpital de Bagdad. Blessé lors de l’attaque à la roquette du 9 février, il a souffert un calvaire d’un mois, avec plusieurs interventions médicales. Il s’agit du 8e décès à la suite de cette attaque. Il avait été gravement blessé au ventre, aux vertèbres et à la moelle épinière, et avait perdu la sensibilité de la partie inférieure du corps. Il avait subi une ablation de la rate.

La Résistance iranienne a demandé à de multiples reprises à l’ONU, au HCR et en particulier à l’OMS, qu’en raison de l’état critique d’Hamid Rabi et des dangers immédiats qui menaçaient sa vie, de l’envoyer immédiatement en Allemagne. Il détenait un titre de voyage de réfugié politique et d’une carte de résident permanent en Allemagne et en avait fait part personnellement le 10 février aux autorités de l’OMS. Le 9 mars, des personnalités allemandes à Berlin s’étaient entretenues avec des autorités des ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur de ce pays pour demander son transfert urgent.

Son passeport porteur du tampon de résident permanent a été publié le 10 mars 2013 par le secrétariat du CNRI. Mais un manque de sérieux et un retard intentionnels dans l’envoi urgent en Allemagne, ont abouti à son décès. Un simple tampon de renouvellement sur le passeport de cette victime ou une autorisation d’entrer au cours du mois passé auraient pu lui sauver la vie.

Honte à Martin Kobler et à l’ambassadrice d’Allemagne à Bagdad -son épouse- qui ont fait les louanges du gouvernement criminel de Maliki. Pour laver les mains tachées de sang, dans un geste ridicule de propagande, Kobler avait annoncé qu’une enquête sur l’attaque allait être ouverte.

Dans l’après-midi d’hier également, Mansour Koufe’i, membre de l’Ompi, un autre habitant de liberty, est décédé faute de soins médicaux après avoir vomi près de 3 litres de sang à l’infirmerie irakienne de Liberty.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 mars 2013

    

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe