vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humains7 prisonniers exécutés en Iran

7 prisonniers exécutés en Iran

7 prisonniers exécutés en Iran

CNRI – Selon des rapports obtenus de l’intérieur Iran, le jeudi 14 avril, le régime des mollahs a pendu cinq hommes et deux femmes dans une prison de Birjand, au nord-est de l’Iran. Deux des victimes ont été identifiées comme Mohammad Niazi et Moheb Rahmati. Les noms des autres prisonniers exécutés n’ont pas été annoncés. Ils ont été accusés de délits liés aux stupéfiants.

Avec cette série de pendaisons, au moins 24 personnes, dont trois femmes, ont été exécutées en Iran au cours de la semaine dernière pendant laquelle plusieurs officiels européens de haut-rang étaient en visite à Téhéran.

Le samedi 16 avril, le régime iranien a pendu trois prisonniers dans une prison de Rasht, au nord de l’Iran, le même jour où le chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, était à Téhéran pour développer les relations commerciales entre l’UE et le régime au pouvoir en Iran.

Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a déclaré dans un communiqué daté du mercredi 13 avril qu’en augmentant le nombre des exécutions, le régime iranien tente d’intensifier le climat de terreur afin d’empêcher le développement des protestations de diverses couches de la société, en particulier au moment des visites en Iran des officiels européens de haut- rang. Cela montre encore une fois que les promesses de modération de ce régime médiéval sont fallacieuses et mensongères.

Mme Mogherini, la Haute Représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, est arrivée samedi à Téhéran avec sept commissaires européens pour des discussions avec le régime iranien sur le commerce et sur des coopérations dans d’autres domaines.

Son visite a été vivement critiquée par M. Mohammad Mohadessine, le président de la Commission des Affaires étrangères du CNRI qui a déclaré : « Cette visite – effectuée au moment où les exécutions massives et les brutales violations des droits de l’homme continuent en Iran et au moment où le régime iranien poursuit sa politique belliciste effrénée dans la région – piétine les valeurs sur lesquelles l’UE a été fondée et que Mme Mogherini devrait défendre et propager. »

Amnesty International a déclaré dans son dernier rapport annuel daté du 6 avril 2016 sur la peine de mort : « En 2015, au moins 977 personne ont été exécutées en Iran, alors que l’année précédente, au moins 743 personnes avaient été exécutées en Iran. »

82% des exécutions enregistrées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ont eu lieu en Iran, a précisé Amnesty International.

Depuis la prise de fonction d’Hassan Rohani en tant que président du régime des mollahs, plus de 2.300 personnes ont été exécutées en Iran. Le Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme en Iran a annoncé en mars dernier que le nombre des exécutions en Iran en 2015 était un record sans précédent depuis 25 ans dans ce pays. Rohani a explicitement défendu les exécutions en les qualifiant de mises en application des « commandements de Dieu » et des « lois approuvées par le parlement qui représente le peuple. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe