vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance52 ans de résistance iranienne c’est beaucoup! (Pierre Bercis)

52 ans de résistance iranienne c’est beaucoup! (Pierre Bercis)

52 ans de résistance iranienne c’est beaucoup! (Pierre Bercis)

Le 9 septembre, s’est tenue à Auvers-sur-Oise au siège du Conseil national de la Résistance iranienne, une célébration à l’occasion du 52ième anniversaire de la fondation de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI). De nombreux militants ainsi que des personnalités françaises et étrangères amis de la résistance iranienne, étaient présents à cet évènement. Ce fut également l’occasion de féliciter la nouvelle élection au poste de secrétaire générale de l’OMPI, de Mme Zahra Merikhi, au début du mois.

Le Président des Nouveaux Droits de l’Homme (NDH), Pierre Bercis, qui est un compagnon de route fidèle de la Résistance iranienne, était parmi les intervenants.

Voici un extrait de son discours à cette occasion. Pierre Bercis

52 ans c’est beaucoup. La résistance française ça été que quatre à cinq ans. Qu’est-ce que cinq ans devant 52 ans. (…) Nous nous étions connus avec la résistance tout à fait à l’arrivée des moudjahidine du peuple en France, alors que mon action était toutes orientée vers l’Argentine, où pendant 320 semaines, chaque jeudi, nous combattions contre la dictature argentine. Nous avons l’habitude de la longévité, de la résistance, et il faut continuer. (…)

J’observe l’Iran de l’intérieur au travers les lectures et les documents. Et on voit que la jeunesse iranienne est impatiente, que les femmes en particulier sont lassées de ce régime. Mais le régime s’empresse toujours de remettre le couvercle sur la marmite et de refermer par la répression. Donc on ne sait pas comment ça va se passer. En plus de ça, il y a évidemment le drame, la tragédie syrienne. Comment ce conflit va se terminer? Cela aura certainement des répercussions en Iran. (…)

Nous avons vécu des épisodes douloureux. L’Inscription des moudjahidine du peuple sur la liste des terroristes. Je me souviens de ce long combat pour faire sortir les moudjahidine de la liste des terroristes. Et puis Achraf, la douleur que nous avons vécu chaque fois que nous apprenions une attaque contre Achraf, qui provoquait des morts par dizaines… Nous avons vécu le transfert au camp Liberty, qui portait mal son nom comme on le sait, et où les moudjahidine du peuple, les réfugiés ont été encore une fois attaquée.

Mais enfin, forcément le soleil se lève jour, et maintenant vous avez été accueilli à bras ouverts en Albanie. Je m’en félicite, j’espère, un jour aller voir nos camarades là-bas. En tout cas cette fois ils sont en paix dans un pays chaleureux.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe