vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance2012, une année sous l’angle de l’espérance pour l’ensemble de nos combats...

2012, une année sous l’angle de l’espérance pour l’ensemble de nos combats – Jean-Pierre Béquet

CNRI – Lors de la cérémonie des vœux de Mme Radjavi à la Maison de l’Ile d’Auvers-sur-Oise le 8 janvier, à laquelle assistaient des centaines d’Auversois et Val d’Oisiens, et des dizaines d’élus locaux, le comité des maires en défense d’Achraf a remis à la présidente élue de la résistance un recueil de 5500 signatures de maires et d’élus en soutien d’Achraf.Le maire d’Auvers-sur-Oise Jean-Pierre Béquet a fait une brève intervention, dont voici les moments forts :

Madame la Présidente, chère Maryam Radjavi, mes chers collègues maires venus très nombreux, maires-adjoints, conseillers municipaux, et puis, globalement, chers amis auversois et bien au-delà présents aujourd’hui,

Comme chaque année, en début d’année, nous avons pris cette habitude de nous retrouver pour nous souhaiter nos bons vœux. Cette année, peut-être, est plus importante que d’autres. Je voudrai placer cette année sous l’angle de l’espérance pour l’ensemble de nos combats, de vos combats bien sûr, mais de nos combats d’une manière plus générale. D’ailleurs, l’espérance, nous l’avons tout à l’heure entendue dans la voix de nos amis d’Achraf. J’essayais d’imaginer comment en étant encerclés, en étant menacés, en étant entourés comme ils le sont, comment arrivent-ils à être aussi joyeux, à faire cette fête et à se souhaiter la bonne année dans de telles conditions. Comment serions-nous, nous-mêmes, dans les mêmes conditions ? Je ne sais pas comment nous réagirions. En tout cas c’est une belle leçon, un très beau message qu’ils nous adressent. Le message de l’espérance, de l’espérance de nos combats, des combats pour la liberté, des combats pour la justice, des combats pour la laïcité, des combats pour la démocratie.

Permettez-moi d’avoir quelques mots pour Achraf, car effectivement l’année, la fin de l’année 2011 a été très inquiétante. Nous avions une vraie inquiétude pour le sort des 3400 résidents du camp d’Achraf. Heureusement, à la fin de l’année, un accord est intervenu. Il n’est pas parfait, mais il existe. Encore faut-il qu’il soit respecté. Encore faut-il que toutes les conditions soient réunies pour qu’effectivement on ne transforme pas le camp d’Achraf en une prison, en la déplaçant de quelques km pour arriver dans la banlieue de Bagdad, où l’on modifierait un ancien camp militaire américain pour en faire une prison. Ce n’est pas l’objectif.

Si j’ai bien compris de ce qu’ont signé les représentants de l’ONU, ce n’est pas ça. Normalement, c’est de garantir un transfert en sécurité des personnes et des biens d’Achraf, pour qu’ils puissent ensuite disposer du statut de réfugié politique. C’est ça l’objectif. Ça prend quelques mois, quelques temps naturellement tout cela, mais aujourd’hui, il semble que l’ensemble des conditions ne soient pas totalement réunies.

Et donc, je veux saluer votre mobilisation tout à fait exemplaire que nous nous efforçons d’accompagner comme nous le pouvons, les élus, nous en parlerons dans quelques instants. Nous essayons d’accompagner ce travail formidable que vous menez dans l’ensemble du monde, ici en France, à Genève bien sûr, aux États-Unis, partout, pour défendre vos amis d’Achraf.

Mais, il y a d’autres combats en même temps. Vous menez le combat, et il avance, pour sortir de la liste des organisations terroristes. C’est fait sur le plan de l’Europe, et c’est même fait sur le plan de la France, car l’ultime pourvoi, qui n’avait d’ailleurs aucune chance d’aboutir, mais qui avait été fait uniquement pour gagner du temps, ce pourvoi déposé par le gouvernement français a bien évidemment échoué. Reste encore la liste américaine. Vous n’êtes pas encore sortis de la liste américaine, et c’est bien sûr un des combats qu’il faut mener en même temps.

Et puis il y a le combat sur le nucléaire. Car le nucléaire menace l’équilibre de la paix de toute cette partie du monde. Et là-dessus, vous avez été exemplaire depuis le début. Et ce ne sont pas les propos disant qu’on va rouvrir un certain dialogue venant du gouvernement iranien qui peuvent nous rassurer. Il y a donc là-dessus un combat à mener pour l’équilibre général de la paix dans le monde.

Nous sommes des élus de sensibilités différentes ici. Mais nous sommes réunis par un soutien commun à votre action. Il s’est manifesté en différentes occasions, à Paris dans des conférences internationales, au Congrès des maires. Bref, le mouvement s’élargit. Nous étions 5500, je crois que nous frisons les 10000 maintenant. Et je pense qu’il y a encore des efforts de conviction à faire sur certains collègues. Et puis ce combat se mène dans beaucoup d’autres pays, en Europe et dans le monde.

Une majorité de parlementaires d’une majorité de pays apporte son soutien à votre action. C’est tout cela que nous voulons manifester aujourd’hui. Et donc sans prolonger davantage, je souhaite, je vous souhaite Madame la Présidente, ainsi qu’à l’ensemble du peuple iranien, à nos amis d’Achraf bien sûr, mais au-delà, une année 2012 faite de beaucoup d’espérances dans un monde meilleur, un monde de paix bien sûr, un monde de justice, un monde de  liberté.

Bonne année 2012 à nos amis iraniens, bonne année 2012 aussi à tous ceux qui sont ici aujourd’hui.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe