lundi, janvier 30, 2023
AccueilUncategorizedUne attaque au missile du CGRI contre des cibles kurdes irakiennes suscite...

Une attaque au missile du CGRI contre des cibles kurdes irakiennes suscite un tollé international

Une attaque au missile du CGRI contre des cibles kurdes irakiennes suscite un tollé international

Les attaques à la roquette de dimanche matin sur Erbil, dans le nord de l’Irak, dont le Corps des gardiens de la révolution du régime iranien a revendiqué la responsabilité, ont suscité de nombreuses condamnations internationales.

Le Premier ministre de la région du Kurdistan Masroor Barzani, le président du gouvernement régional du Kurdistan Nechirvan Barzani, Mustafa Kazemi, Mohammad al-Halbousi et Barham Saleh, les chefs des trois forces irakiennes, ont qualifié l’attaque d' »acte terroriste« .

L’ambassadeur américain en Irak a également condamné « l’attaque criminelle contre des cibles civiles » à Erbil.

« Des éléments du régime iranien » ont revendiqué l’attaque et doivent être tenus pour responsables de « cette violation flagrante de la souveraineté irakienne et des attaques terroristes contre des civils innocents », a déclaré dimanche Matthew Toller dans un communiqué.

Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a publié une déclaration dimanche 14 mars, affirmant que les États-Unis condamnaient fermement la récente attaque au missile du régime iranien contre la région du Kurdistan irakien. Le conseiller américain à la sécurité nationale a déclaré que l’attaque visait une zone résidentielle civile à Erbil « sans aucune justification ».

Selon Sullivan, les États-Unis, ainsi que des responsables irakiens et régionaux, condamnent l’attaque contre la souveraineté nationale irakienne et la région du Kurdistan, et soutiennent le gouvernement irakien pour tenir l’Iran responsable de ses crimes.

« Les États-Unis ont toujours dit clairement qu’ils feraient tout ce qu’il fallait pour défendre leur peuple et leurs intérêts », a déclaré Jake Sullivan à CBS News.

La France a déclaré qu’une frappe de missile sur Erbil menace les efforts visant à conclure les pourparlers sur la relance du JCPOA dans les pourparlers nucléaires. Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a souligné la nécessité de finaliser les pourparlers nucléaires, affirmant que les attentats constituaient une menace pour la stabilité en Irak et dans la région.

Le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe a également condamné « l’attaque terroriste au missile » sur Erbil. Il a exprimé sa solidarité avec le peuple irakien dans sa lutte contre le terrorisme et afin d’accroître la sécurité et la stabilité de son pays, rejetant le terrorisme et l’extrémisme sous toutes ses formes.

L’Égypte a également condamné l’attaque au missile des gardiens de la révolution sur Erbil. Le ministère égyptien des Affaires étrangères a publié une déclaration exprimant sa solidarité avec l’Irak et déclarant son soutien aux efforts irakiens pour protéger la sécurité et la stabilité du pays.

Le gouvernement allemand a publié dimanche une déclaration condamnant les attaques de missiles des Gardiens de la révolution contre Erbil. Dans la déclaration, le ministère allemand des Affaires étrangères a souligné le soutien continu de Berlin à la souveraineté, à l’unité et à la stabilité irakiennes. Le ministère a déclaré dans un communiqué que les attaques contre le personnel diplomatique, les envoyés et les installations appartenant à la coalition mondiale de lutte contre l’Etat islamique étaient « inacceptables », ajoutant que les auteurs doivent être tenus responsables.

Le ministère turc des Affaires étrangères a également publié une déclaration condamnant l’attaque au missile contre Erbil. « De telles attaques, qui visent la paix et la stabilité en Irak, sont totalement inacceptables », indique le communiqué. Ailleurs dans la déclaration, la Turquie a souligné qu’elle continuerait à se tenir aux côtés du peuple irakien dans la « guerre contre le terrorisme« .

Dans une première réaction aux frappes de missiles de l’Iran sur Erbil, le sénateur républicain américain Marco Rubio a écrit sur Twitter que la décision de Téhéran visait à accélérer le retrait militaire et diplomatique américain d’Irak.

Dans une interview avec Fox News, le sénateur républicain Jim Risch a critiqué la réponse du président américain Biden à l’attaque au missile des Gardiens de la révolution sur Erbil, déclarant : « La République islamique semble avoir fait ce qu’elle voulait parce qu’elle a attaqué l’installation américaine en Irak, et maintenant le sous-secrétaire d’État américain Sherman dit que nous devons signer un accord avec l’Iran dès que possible. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe