mardi, janvier 31, 2023
AccueiltempNeuf manifestations à travers l'Iran dimanche

Neuf manifestations à travers l’Iran dimanche

Neuf manifestations à travers l'Iran dimanche

Il y a eu neuf rassemblements de protestation à travers l’Iran dimanche, avec plusieurs groupes différents dans la capitale Téhéran exigeant le paiement de leurs salaires, tandis qu’ailleurs, des personnes réclamaient la restitution de leur argent spolié et d’autres exhortaient le gouvernement iranien à assurer la protection de l’environnement. Examinons-les plus en détail.

Les entrepreneurs

A Téhéran, un groupe d’entrepreneurs de la région s’est réuni devant le conseil municipal pour exiger le paiement de leurs factures et la démission du maire de Téhéran, Hanachi, qui n’est entré en fonctions qu’en décembre.

Les entrepreneurs ont scandé : « Nous voulons notre argent. »

Le conseil municipal de Téhéran a une dette de 54 millions de tomans, selon les autorités locales, grâce à l’ancien maire et ancien commandant des pasdaran Mohammad Qalibaf.

Les employés de Equity Shares

Les employés de Equity Shares, qui est une sorte de plan de subvention gouvernemental, se sont rassemblés devant le ministère de l’Économie à Téhéran pour exiger quatre années de salaires impayés. Les manifestations ont secoué tout le pays.

Un manifestant a déclaré : « Nous sommes environ 1 500 personnes qui avons travaillé dans les bureaux de Equity Shares depuis 12 ans mais notre situation reste incertaine. Nous n’avons pas reçu 48 mois de salaire, ce qui nous a laissés dans des conditions de vie extrêmes. »

Le personnel de l’hôpital de Karaj

Les employés de l’hôpital Khomeini de Karaj se sont rassemblés sur le campus hospitalier pour exiger des chèques de paie qui avaient été retardés de 11 mois. Un manifestant a déclaré que les travailleurs n’avaient pas reçu leurs salaires depuis quatre mois et n’avaient pas reçu leurs primes depuis huit à onze mois.

Le même manifestant a déclaré que si leurs demandes n’étaient pas satisfaites, les manifestants se rendraient au bureau du gouvernorat dans la province d’Alborz dans les deux prochains jours.

Les travailleurs du projet de centre de loisirs

Les personnes qui travaillent sur la construction d’un grand complexe d’affaires et de loisirs qui sera construit au centre-ville de Tabriz se sont rassemblés dans la ville pour protester contre le non-paiement de leurs salaires depuis sept mois.

Les ouvriers de l’usine de production d’huile végétale

Les employés d’une usine d’huile végétale à Zanjan se sont rassemblés pour protester contre le non-paiement de leurs salaires depuis cinq mois, ainsi que contre les problèmes liés à leurs plans d’assurance. Ils disent aussi que l’usine a du mal à s’approvisionner en matières premières.

Les travailleurs de la municipalité de Bastan

Les employés de la municipalité de Bastan se sont rassemblés pour protester contre six mois de chèques de paie en retard et de difficultés avec leurs régimes d’assurance.

Les écologistes

Les écologistes et les habitants d’Ispahan se sont rassemblés pour protester contre les blocages de l’eau de la rivière Zayande Rud par le gouvernement.

Le Régime a récemment ouvert la voie navigable pendant 20 jours afin de mettre fin aux rassemblements d’agriculteurs exaspérés, qui durent depuis plus d’un an et qui protestent contre la pénurie d’eau qui détruit leurs cultures.

Les créanciers

Un groupe de personnes qui ont été escroquées par Samen Gold Site s’est rassemblés devant la Banque centrale de Téhéran pour exiger le remboursement de leurs économies perdues.

Ils ont scandé : « L’Iran est un repaire de brigands et est unique au monde. »

Pendant leur séjour à Mashhad, les créanciers dont les économies avaient été volés par l’établissement de crédit Caspian soutenu par le Corps des gardiens de la révolution (pasdaran), se sont rassemblés devant les bureaux de l’établissement pour exiger le remboursement de leurs économies.

Ces protestations durent depuis plus de deux ans, le gouvernement et la banque centrale promettant aux créanciers le remboursement de leur argent mais jamais tenu.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe