lundi, janvier 30, 2023
AccueiltempMohammad Mohadessine : La Force Qods n’est pas une armée puissante –...

Mohammad Mohadessine : La Force Qods n’est pas une armée puissante – (quotidien koweitien Al-Seyassah)

Mohammad Mohadessine : La Force Qods n’est pas une armée puissante

Mohammad Mohadessine, président de la Commission des Affaires étrangères du CNRI, a participé à une interview en ligne sur le bellicisme du régime iranien dans la région et ses ingérences au Yémen, en Irak et en Syrie.

Couvrant cette session de question-réponse proposée par le site « Iran Liberté », le 17 Avril, le journal koweïtien Al-Seyassah a écrit:

Répondant aux questions d’Al-Seyassah quant à savoir si l’opération « Tempête décisive » a été un effort des saoudiens pour empêcher un accord nucléaire avec l’Iran, Mohammad Mohadessine a affirmé: « L’importance de l’occupation du Yémen dépasse la question des négociations sur le nucléaire. Il ne fait aucun doute que les Saoudiens et les autres pays de la coalition seraient favorables à un accord qui puisse entraver réellement le chemin de l’Iran à l’obtention de la bombe nucléaire. »

S’il considère que le gouvernement américain et les P5 + 1 ne prennent pas le bon chemin pour empêcher le régime d’acquérir l’arme nucléaire, il estime cependant que le but de l’opération « Tempête décisif » a été de stopper l’ingérence du régime iranien au Yemen.

M. Mohadessine a souligné: « L’opération « Tempête décisive » a renforcé le gouvernement légitime du Yémen et a réussi à saper les visées de Téhéran. En effet il est possible d’empêcher l’expansionnisme du régime iranien et l’évincer de la Syrie et de l’Irak.

Parce que le régime iranien est fragile et instable (…) La Force Qods n’est pas une armée puissante. Cette force n’a pu se propager dans la région que grâce aux mauvaises politiques préconisées par les pays occidentaux, en particulier les Etats-Unis. »

Mohadessine a ajouté : « Si la communauté internationale affiche une position de fermeté contre les agressions du régime des mollahs, il n’aura d’autre choix que de se retirer à l’intérieur de ses frontières et le processus de son renversement par le peuple iranien et sa Résistance sera rapidement enclenché ».

Dans une autre révélation importante, l’opposition iranienne a dévoilé comment Téhéran a envoyé des centaines de combattants du Hezbollah libanais au Yémen avant l’opération « Tempête décisive ».

Al Jazeera a précisé, le 18 avril, à propos de cette révélation: « Les sources de l’opposition iranienne ont divulgué au quotidien arabe Al-Sharq al-Awsat, que pour la guerre en Syrie et en Irak, Téhéran a remplacé les forces du Hezbollah avec des mercenaires afghans.

Les pasdaran iraniens ont formé une nouvelle force appelée ‘la brigade Fatemeh’ à Machhad (Iran) commandée par le général Moussavi. Cette brigade est entièrement composée de combattants afghans mobilisés par le régime iranien. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe