lundi, décembre 5, 2022
AccueiltempMesures de répression et déploiement de Hashd al-Sha'bi et d'autres mercenaires dans...

Mesures de répression et déploiement de Hashd al-Sha’bi et d’autres mercenaires dans les zones touchées par les inondations

Mesures de répression et déploiement de Hashd al-Sha'bi et d'autres mercenaires dans les zones touchées par les inondations

Inondation en Iran – N ° 10

Alors que les inondations dévastatrices affectent davantage de régions du pays, telles que Khorasan, Hormozgan, Kerman et d’autres provinces du pays, la dictature religieuse au pouvoir en Iran a eu recours à des mesures répressives contre la population de ces régions afin d’empêcher les manifestations de colaires populaires, au lieu d’entreprendre l’aide aux victimes des inondations.

À cet égard, le colonel Shahin Hasanwand de l’CGRI (Pasdaran) a déclaré que 24 personnes avaient été arrêtées pour des accusations ridicules de « propagation de rumeurs en rapport avec les inondations » dans la province du Khouzestan.

D’autre part, ces derniers jours, le régime des mollahs a transféré un grand nombre de militants affiliés à la Force Qods en Irak, connue sous le nom de Hashd al-Sha’bi, sous prétexte de distribuer de l’aide aux victimes des inondations, avec des armes et des véhicules blindés à Ahvaz et dans d’autres parties du Khouzestan pour réprimer les manifestants.

Les médias officiels ont utilisé une justification ridicule pour couvrir le scandale de la présence généralisée de Hashd al-Sha’bi dans les zones touchées par les inondations, affirmant que ces forces s’étaient rendues au Khouzestan en coordination avec le régime religieux pour protéger l’Irak, en particulier la ville de Amara, contre le déluge!

De plus, selon les médias gouvernementaux, un autre groupe de mercenaires irakiens de la Force Qods, connu sous le nom de Nojaba, « avec plus de 100 véhicules légers et lourds, est entré sur le territoire iranien depuis la frontière de Mehran … » Selon les mêmes médias,  » tous les responsables des bureaux de représentation de Nojaba en Irak et le chef du conseil exécutif du Mouvement accompagnent la caravane. « 

D’autre part, les militants afghans et pakistanais des Gardiens de la révolution (connus sous les noms de Fatemiyoun et Zeinbaiyoun) ont été postés dans certaines zones touchées par les inondations, telles que Lorestan.
Le général des Pasdran, Qasem Soleimani, commandant de la Force Qods, s’est rendu dans les zones touchées par les inondations pour surveiller ces mesures répressives.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
14 avril 2019

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe