mercredi, décembre 7, 2022
AccueiltempLes principes des droits de l'homme ne doivent pas être écartés avec...

Les principes des droits de l’homme ne doivent pas être écartés avec l’Iran – député Boinali Said

Les principes des droits de l'homme ne doivent pas être écartés avec l'Iran - député Boinali Said

Le député de Mayotte, Boinali Said, participait le 27 août derniers à une réunion à l’assemblée nationale sur la crise au Moyen-Orient à l’invitation du Comité parlementaire pour un Iran démocratique.

La réunion a également été l’occasion pour les députés (dont 70 ont signé un appel) d’inviter le gouvernement français à subordonner les relations diplomatiques et commerciales avec l’Iran à l’amélioration de

la situation des droits humains dans ce pays. Maryam Radjavi était l’invité d’honneur de la réunion qui a appelé la communauté internationale, notamment l’Union européenne, à respecter ses engagements à

protéger le camp Liberty et à faire le nécessaire pour mettre fin à son blocus.

Les élus estiment qu’un Iran libre et démocratique est une condition essentielle de la stabilisation de la région et qu’il est pour cela nécessaire de soutenir la résistance iranienne dont le programme en dix

points présenté par Mme Maryam Radjavi, prône un Iran démocratique et non nucléaire fondé sur la séparation de l’Etat et de la religion et l’égalité des femmes et des hommes.

Une interview avec Boinali Said, député de Mayotte

Les principes des droits de l'homme ne doivent pas être écartés avec l'Iran - député Boinali Said

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe