mardi, novembre 29, 2022
AccueilPublicationsPublications: Iran LibérationNouveau numéro d’Iran Libération : 420

Nouveau numéro d’Iran Libération : 420

1er septembre 2013 : crime contre l’humanité et crime de guerre à Achraf

Massacre et exécutions collectives à Achraf

52 tués et 7 otages

Maryam Radjavi appelle à :

La libération immédiate des sept otages

Transférer la responsabilité du camp Liberty aux Casques bleus de l’ONU

L’installation d’une équipe d’observateurs de l’ONU à Liberty

La mise en place d’une mission d’enquête internationale et impartiale

Le transfert immédiat de tous les habitants de Liberty aux USA et en Europe.

Selon le plan de Khamenei, ils devaient éliminer tous les Achrafiens

L’attaque contre Achraf et la cinquième tuerie ont été menées sur ordre de Khamenei, le guide suprême des mollahs.
A la suite du bombardement chimique de la banlieue de Damas et la probabilité d’une attaque militaire américaine sur la Syrie, Khamenei a voulu accélérer son projet de tuerie à Achraf. C’est Ghassem Soleimani, le chef de la Force Qods, qui a transmis directement cet ordre au premier ministre irakien Maliki dans la soirée du 27 aout à Bagdad.
Le plan prévoyait d’éliminer ou de prendre en otage tous les habitants d’Achraf.
Pour préparer le terrain de cette attaque, le gouvernement irakien avait coupé depuis trois semaines l’eau et
l’électricité. Il voulait obliger les habitants à se regrouper dans un secteur réduit pour économiser l’eau et l’électricité,
dans le but de faciliter le massacre, mais il avait dû reculer face aux protestations internationales. Le chef de la police de la province avait pris ses quartiers à Achraf la veille de l’attaque où il est resté quelques heures jusqu’après la fin de l’opération. Il a supervisé directement toutes les étapes de l’assaut.

Pour Télécharger, cliquez ici

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe