samedi, décembre 3, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialLe régime admet que plus de 40% des Iraniens suivent les chaines...

Le régime admet que plus de 40% des Iraniens suivent les chaines satellites malgré la répression

CNRI – Le dernier rapport du centre de recherche de la télévision d’Etat du régime iranien (IRIB) affirme que plus de 42% des Iraniens regardent illégalement des chaines satellites et que les téléspectateurs passent trois heures par jour devant les émissions diffusées en Iran depuis l’étranger.
 
Les statistiques présentées dans le rapport sont bien plus basses que les chiffres déjà indiqués par certains responsables. Un officiel a récemment admis que le régime avait échoué dans sa tentative d’interdire les chaînes par satellite.

Malgré une loi de 1994 rendant les antennes paraboliques illégales, jusqu’à 70 % des familles en possèdent et leur nombre va en augmentant, avait affirmé le patron des chaines télévisées officielles, Fardine Ali-Khah.
 
« Bien que leur utilisation soit maintenant interdite, on peut désormais les voir partout. Les statistiques indiquent que l’utilisation des antennes paraboliques n’a jamais diminué, et actuellement 50 à 70 % des familles en Iran utilisent des antennes satellites. »

Les signaux de brouillage et d’autres méthodes pour empêcher leur utilisation ont également échoué, et le gouvernement doit maintenant trouver d’autres solutions, a-t-il expliqué, en dépit du fait que, depuis l’élection de juin la répression dans ce domaine se soit intensifiée.
 
Le 14 août, la police de « la sécurité morale » en Iran a annoncé avoir arrêté 107 personnes et saisi 16.000 antennes paraboliques lors d’une vague de répression pour endiguer le phénomène.
 
Le général Mohammad-Massoud Zahedian a confirmé que des raids avaient eu lieu à Téhéran et dans 18 autres villes dans la deuxième semaine d’août, et que 5400 récepteurs et 11.000 autres articles , comme des antennes paraboliques, des moteurs et des LNB avaient été confisqués.
 
Zahedian avait précisé : « Les forces de police de la sécurité morale ont identifié et détruit une unité de production d’antennes paraboliques dans l’ouest de la province de Téhéran. Pendant l’inspection de l’atelier, 200 antennes étaient prêtes pour l’expédition et 1000 autres ont été découvertes en phase de production. »
 
Les saisies sont intervenues après que des dizaines de milliers d’Iraniens aient contribué à hauteur de 4,55 millions de dollars dans un téléthon de quatre jours sur la chaine de l’opposition Sima-ye-Azadi. Les participants ont exprimé leur soutien à la Résistance iranienne et à sa présidente élue Maryam Radjavi.
 
Les donateurs ont utilisé des antennes paraboliques en Iran pour suivre la retransmission du 9 au 13 aout, tandis que des milliers d’autres l’ont regardée dans 34 pays du monde.
 
Entre-temps, le 7 août,  le régime iranien a condamné un homme à six ans de prison pour avoir vendu des DVD d’émission comiques régulièrement diffusées par la chaîne d’opposition Sima-ye-Azadi.
 
Farhad Rabi’i, propriétaire d’un magasin de musique et de films DVD a été condamné le 7 août à six ans de prison. Il avait été arrêté fin mai à Chahrekord, au centre de l’Iran, sous ce chef d’inculpation, mais avait été libéré sous caution. Finalement le jugement à son encontre a été confirmé et il a été incarcéré.
 
Les programmes de cette chaîne, surtout ses émissions satiriques contre les mollahs, sont très populaires, en particulier auprès des jeunes et les clips vidéo sont distribués dans tout le pays.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe