vendredi, décembre 9, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialLa pollution à Téhéran propage le « tsunami de cancers » en...

La pollution à Téhéran propage le « tsunami de cancers » en Iran

CNRI – L’Iran souffre d’un «tsunami de cancers» avec 30.000 personnes qui meurent par an de cette maladie, a déploré le 22 avril un important responsable médical du régime.

La pollution généralisée combinée avec les pressions psychologiques de la vie au sein de la dictature ont toutes deux été désignées par les statistiques comme cause de l’essor du cancer. Abdullah Fazl-Alizadeh, chef de l’Association contre le Cancer, a déclaré que l’air pollué à Téhéran est une des causes de cette maladie.

« Il y a des substances toxiques dans l’air de Téhéran qui causent des maladies et à long terme provoquent le cancer ».

La maladie est la troisième cause de décès prématurés en Iran, avec des taux de cancers gastro-intestinaux particulièrement élevés.

D’autres responsables ont blâmé l’utilisation excessive d’engrais chimiques au cadmium et au nitrate.

Des experts médicaux ont également déclaré que les pressions psychologiques sur les lieux de travail et dans la vie quotidienne jouent un rôle important dans la propagation de cette maladie.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe