lundi, décembre 5, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialLa grève des bijoutiers iraniens dans sa troisième semaine

La grève des bijoutiers iraniens dans sa troisième semaine

 CNRI – La grève des bijoutiers en Iran s'est propagée dans tout le pays pour atteindre sa troisième semaine, mercredi, avec les commerçants déterminés à poursuivre tant qu’ils n’auront pas obtenu leurs revendications.

Les bijoutiers sont en grève contre un projet de hausse de 3% de la TVA.

Le régime religieux a eu recours aux menaces et aux intimidations, et dans un cas, a envoyé ses agents à la guilde des bijoutiers pour les obliger à mettre fin à la grève, et dans d'autres cas en affichant des avis sur les murs du Bazar de Téhéran appelant à l’ouverture des magasins.

Les commerçants ont dit qu'ils ne mettront pas fin à leur grève à moins que le régime ne revienne sur sa décision.

Ils ne se sont pas laissé intimider en fermant le grand bazar de Sabzeh Meydan à Téhéran ce mardi.

Le bazar d'or à Kermanchah est également fermé. Mardi, vers 16 heures, des agents en civil ont attaqué violemment les bijoutiers au grand bazar, brisant les rideaux de fer pour mettre fin à la grève. La riposte n’a pas tardé et des affrontements ont éclaté.  De jeunes bijoutiers  auraient été arrêtés.

Les gens qui assistaient à la scène, ont prêté  main forte contre les agents, qui ont été contraints de battre en retrait et de fuir au milieu de huées.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe