mardi, novembre 29, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialL’Iran et la censure de l’information sur Internet

L’Iran et la censure de l’information sur Internet

CNRI – « L’Organisation des journalistes canadiens défenseurs de la liberté d’expression » a publié le 7 janvier un communiqué dans lequel il affirme que « e régime iranien est un des principaux régimes au monde qui consacrent un budget considérable pour acheter des équipements et des logiciels spécialisés dans la censure et filtrage des informations sur Internet. »

Il existe une douzaine d’organes chargés de la censure de l’information sur Internet en Iran. Ils disposent d’énormes fonds pour contrôler l’accès des Iraniens à internet et notamment empêcher l’accès des jeunes aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

L’un de ces organes s’appelle « le Comité de répression de la cybercriminalité ». Il est présidé par le procureur général du régime. L’instance dirigeante de cette organe est composé de : six ministres, le chef de l’Organisation de la propagande islamique, le directeur général de la télévision et de la radio d’Etat, le commandant en chef de la police.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe