lundi, décembre 5, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialIran : les enfants de rue victimes du sida

Iran : les enfants de rue victimes du sida

CNRI – Selon le ministère iranien de la santé, une étude sur quelque 1000 enfants de rue montre que 4,5 % sont contaminés par le virus du sida. Ce chiffre est 45 fois supérieur à celui des autres catégories de population.

Dans une interview le 28 novembre avec les médias, Ali-Akbar Sayari, le ministre de la santé, a révélé des statistiques troublantes du taux d’infection chez les « enfants de rue » et les « enfants du travail ». Les termes « enfants du travail » et « enfants de rue » désignent en Iran les enfants non scolarisés en raison de la pauvreté et qui arpentent les rues pour mendier, trier les déchets, vendre des chewing-gums etc. afin de subvenir aux besoins de leurs familles.

Alors que le taux général de contamination est de l’ordre de 0,1%, le chiffre de cette étude montre un taux 45 fois plus élevé chez les enfants de rue que les autres catégories de la population.

Par ailleurs, 72 % des enfants de la rue ont affirmé que la consommation de drogue est une pratique répandue parmi leur entourage, 15% disent en consommer eux-mêmes et 4,6% affirment se droguer par injection.

« Le problème des enfants de rue, la toxicomanie et les relations sexuelles malsaines sonnent l’alarme de la propagation du sida en Iran », a déclaré le ministre de la santé.

Rappelons que cette crise s’est aggravée au fil des ans en raison de l’inertie des autorités et de la politique désastreuse du régime qui ont fait tomber de plus en plus de familles sous le seuil de la pauvreté en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe