lundi, novembre 28, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialIran : Le gouvernement Rohani entrave l'utilisation de Facebook

Iran : Le gouvernement Rohani entrave l’utilisation de Facebook

CNRI – Les autorités iraniennes viennent d’introduire une nouvelle entrave pour l’accès à Facebook.

Selon un site du gouvernement Rohani, yjc.ir, qui a annoncé cette mesure le 19 décembre, celle-ci sera mise en œuvre par un organe du gouvernement responsable du contrôle des communications.

À la suite de cette décision, qui vise particulièrement le VChat pour les Smartphones, les utilisateurs ont envoyé des messages sur Twitter pour protester contre le fait de ne plus être en mesure d’accéder à ce réseau via leur portable. Des jeunes ont également posté des caricatures sur Facebook et d’autres réseaux sociaux pour s’indigner de cette mesure liberticide du gouvernement Rohani.

VChat, une création de la compagnie chinoise Tencent, est largement utilisée par les Iraniens et les compagnies faisant des affaires avec l’Iran.

Par ailleurs, un haut responsable du judiciaire iranien a lancé une mise en garde contre les médias qui font de la publicité pour Facebook. Celle-ci est intervenue à la suite de la publication par l’agence officielle Irna d’une dépêche intitulée : « Les conditions d’utilisation de Facebook ont été rendues publiques par le Guide suprême. »

Abdolsamad Khoramabadi, le conseiller juridique du procureur général et secrétaire du « Groupe de travail pour l’identification des contenus délictueux sur les sites Internet », a accusé l’agence Irna d’avoir fait de la publicité pour  » le site d’espionnage et de sionisme Facebook », en interprétant à sa guise la fatwa de Khamenei.

Dans sa missive, le mollah Khoramabadi écrit: « Dans sa rencontre avec les membres de la milice du Bassidj, le 20 novembre dernier, son éminence le Guide suprême a jugé que Facebook était un outil de sédition aux mains des séditieux ».

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe