mercredi, février 8, 2023
AccueilPublicationsPublications: SocialIran : des dizaines de cafés Internet fermés à Ispahan

Iran : des dizaines de cafés Internet fermés à Ispahan

CNRI – Les agents du régime iranien ont fermé 30 cybercafés dans la ville d’Ispahan alors que la paranoïa monte sur l’influence des informations qui touchent la population.

Le ministère du Renseignement, le Vevak, a envoyé des lettres le 13 avril exigeant que les entreprises cessent toute activité Internet. Les propriétaires de cafés-nets ont jusqu’au 21 avril pour se présenter au bureau du Vevak pour l’examen de leur dossier.

La fermeture de ces cafés intervient à la suite de nouvelles directives draconiennes publiées en début du mois pour empêcher les gens d’accéder à des sites interdits qui menacent ou critiquer le régime.

Le Vevak a donné à tous les propriétaires de cafés-nets une liste de 20 nouvelles règles à appliquer pour éviter une fermeture et une arrestation par la cyberpolice.

L’article 2 de cette nouvelle règlementation exige des fournisseurs d’accès Internet d’acheter leur bande passante uniquement aux entreprises certifiées par l’Etat pouvant censurer les flux d’informations, et interdire toute connexion internet par satellite.

L’article 12 interdit l’utilisation d’un logiciel pouvant contourner les filtres installés par le pouvoir sur Internet, ou l’utilisation de tout logiciel VPN qui cache l’emplacement de l’utilisateur d’Internet.

Et l’article dix estime que les fournisseurs de services doivent tenir un registre des activités en ligne des utilisateurs, y compris la date et l’heure de l’activité, l’adresse IP utilisée, le journal des sites visités et le journal de pages visitées depuis au moins six mois.

Les nouvelles règles sont les dernières d’une série de mesures strictes visant à réduire l’utilisation libre d’Internet, et interviennent après que les censeurs du régime aient limité les ports VPN il y a un mois.