lundi, novembre 28, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialIran : 62 morts dans un accident de la circulation

Iran : 62 morts dans un accident de la circulation

CNRI – La collision entre deux autocars en Iran a fait 62 victimes, provoquant l’émoi dans l’opinion publique qui s’indigne de l’incurie du pouvoir.

La tragédie est survenue au soir du 9 septembre sur la route Téhéran-Qom, quand le pneu d’un autocar Scania a éclaté en raison de l’usure, le faisant dévier dans la voie opposée et provoquant une collision fatale avec un autre autocar Scania. L’impact a été d’une telle violence que les deux véhicules se sont enflammés immédiatement.

Pour calmer la colère de l’opinion publique, le procureur général du régime, le mollah Eje’ï, a déclaré d’emblée avoir nommé trois juges pour instruire le dossier.

Mercredi les médias ont révélé que les autocars Scania construits par une société affiliée aux dirigeants du régime, ne sont pas conformes aux normes de sécurité.

Le quotidien Arman a écrit : « Nous avons actuellement quelque 7000 autocars de ce modèle qui circulent sur les routes du pays.»

Des dizaines de milliers de personnes perdent la vie ou sont grièvement blessés chaque année dans des accidents de la circulation, plaçant l’Iran en troisième position du plus grand nombre de victimes de la circulation dans le monde.

Selon les spécialistes, la raison de ce record d’accidents de la route en Iran réside dans la qualité médiocre des véhicules produits en Iran et l’étroitesse des routes.

Mehdi Sanaï, membre de la commission pour la sécurité au Majlis, a révélé mardi dans la presse l’ampleur de la catastrophe : « selon les chiffres disponibles, prés de 250 000 personnes ont perdu la vie en Iran dans des accidents de la circulation en 12 ans.»

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe