Maryam Radjavi : J’appelle tous les musulmans à condamner avec force les crimes terroristes à Paris

0
Maryam Radjavi : J’appelle tous les musulmans à condamner avec force les crimes terroristes à Paris

Le peuple iranien qui vit depuis 37 ans sous la dictature religieuse et terroriste des mollahs, le parrain de Daech, connait parfaitement ce genre de crimes. Il comprend très bien le peuple français dans ces moments tragiques et partage sa peine. Aujourd’hui, la conscience de l’humanité est sous le choc et se demande comment on peut commettre de tels crimes au nom de Dieu et de la religion. L’extrémisme sous le nom de l’islam, qu’il soit sous couvert du chiisme et du guide suprême, ou qu’il soit sous couvert du sunnisme et Daech avec ses crimes contre l’humanité, n’ont aucun rapport avec l’islam. Tout comme les crimes du fascisme religieux en Iran avec 120.000 exécutions politiques, les prises d’otages et l’exportation du terrorisme n’ont rien à voir avec l’islam et le peuple iranien. Ce phénomène néfaste sera toujours et partout un ennemi de la paix et de l’humanité. C’est pourquoi j’appelle tous les musulmans à condamner avec force ce crime pour ne pas permettre que les actes de ces terroristes soient mis au compte de l’islam et des musulmans. Je vous demande aussi de vous opposer fermement à cet extrémisme contraire aux enseignements de l’islam. En tuant plus de 300.000 personnes et en poussant à l’exode plus de la moitié de la population syrienne, le régime de Bachar Assad avec son principal soutien, le régime au pouvoir en Iran, sont la source majeur qui alimente Daech sur le plan politique et social. Tant que cette dictature, soutenue par le fascisme religieux en Iran, sera au pouvoir à Damas, Daech continuera d’exister et de créer des bains de sang au Moyen Orient et en Europe. Par contre, les mollahs en Iran qui sont les premiers à tirer profit de ce crime, considèrent avec cynisme que la France est responsable de cette attaque. L’agence de presse officielle des Pasdarans a écrit aujourd’hui qu’après le massacre du 13 novembre, la France devait renoncer à sa fermeté contre la dictature d’Assad et devait « coopérer avec les pays musulmans », c’est-à-dire les mollahs. Dans cette situation, il est plus que jamais nécessaire d’insister avec fermeté sur le départ de Bachar Assad, départ que la France a toujours soutenu pour résoudre la crise syrienne. L’expérience a montré que la fermeté avec les terroristes est la plus efficace et la seule solution correcte et de principes. Je dis à nouveau ma profonde sympathie à la nation française et je prie de tout mon cœur pour la guérison des blessés. http://fr.ncr-iran.org/

Aucun article à afficher